Robert Herbin, revient sur la dernière rencontre des Verts

Dans les colonnes du Progrès, et comme il le fait chaque semaine dans sa chronique, l’ancien entraîneur de l’ASSE, Robert Herbin, est revenu sur la dernière rencontre des Verts, perdue contre Bordeaux (1-3).

La propos, à chaque fois, a le mérite d’être clair. Et se passe volontiers de plaire à qui que ce soit. Robert Herbin dit ce qu’il pense et sur ce qu’il a vu, dimanche dans le chaudron de Geoffroy-Guichard, il n’accepte pas l’idée qu’on puisse trouver des excuses aux joueurs de l’ASSE, battus par les Girondins (1-3). Extrait :

« J’ai lu que pour expliquer ce match raté, on évoquait la fatigue. Je voudrais bien savoir d’où peut provenir cette fatigue. Que je sache, l’ASSE ne joue qu’un match par semaine. On évoque également une éventuelle fatigue mentale mais il est plus agréable de jouer l’Europe que le maintien. Les Stéphanois auraient dû avoir une autre motivation. Ils se déplacent à Monaco, ce ne sera pas du gâteau, à moins qu’ils affichent une tout autre détermination. »

Un déplacement à Monaco ô combien important puisqu’il décidera, sans doute, de la possibilité, ou non, de disputer la Ligue Europa la saison prochaine.