Allergie dans la Loire : Alerte orange

Après le Rhône qui est en alerte rouge, la Loire vient d’être placée au niveau d’alerte orange. Ce sont les pollens de bouleau qui sont la conséquence des allergies. Les yeux qui piquent et le nez qui coule, rien de vraiment agréable. Vont suivre les pollens de charme, de platane et de cyprès. L’allergie devrait durer quelques semaines encore.

20% de la population est sujette aux allergies. Les personnes concernées redoutent l’arrivée du printemps : le fameux rhume des foins, rhinite avec écoulements et obstructions nasales, conjonctivites, larmoiements, sifflements respiratoires, fatigue et maux de tête et parfois manifestations cutanées avec eczémas.

 

Les conseils pour éviter les allergies :

  • consulter les bulletins pour connaître les pics de pollution aux pollens (rnsa.asso.fr) : avec les indications sur les principaux taxons (pollens correspondant à une famille botanique) et le risque d’exposition allergique aux pollens chiffré de 0 (nul) à 5 (très fort) ;
  • tendre le bras et appuyer sur le pli intérieur du coude si vous souffrez du rhume des foins pour diminuer votre sensibilité ;
  • ne pas laisser une allergie s’installer : elle pourrait tourner en asthme ;
  • vérifier auprès d’un médecin l’utilisation d’un antihistaminique ou de corticoïdes pour certains cas ;
  • porter un masque et des lunettes de soleil ;
  • se laver les mains, le nez, le visage et les yeux à grande eau très régulièrement ;
  • se laver les cheveux après avoir passé du temps à la campagne, dans un parc ou un jardin et également le soir pour éviter que les allergènes se déposent sur l’oreiller ;
  • rouler fenêtres fermées en voiture ;
  • fermer les fenêtres et utiliser le filtre anti-particules du purificateur d’air : sans doute l’arme la plus fiable dans une pièce pour être tranquille ;
  • faire le ménage et dépoussiérer votre logement à fond et régulièrement ;
  • éviter les zones riches en dioxyde de carbone favorables aux pollens (périphérique, parking, centre ville) ;
  • utiliser un diffuseur d’huiles essentielles pour assainir l’air intérieur : huile essentielle d’eucalyptus, de lavande, de laurier, d’estragon.