Alpes-Maritimes : la pre­mière appli­ca­tion de mesures de confi­ne­ment dès ce week-end ?

Si, dans la Loire, le taux d’in­ci­dence chute, la situa­tion dans les Alpes-Maritimes inquiète. Le taux d’in­ci­dence y est trois fois supé­rieur au reste de la France : 700 cas pour 100 000 habi­tants. Avec la visite d’Olivier Véran hier, les res­pon­sables poli­tiques parlent de plus en plus d’un confi­ne­ment le week-end.

Renaud Muselier, pré­sident LR de la Région Paca évoque ce matin sur Europe 1, la mise en place d’un confi­ne­ment le week-end. Le taux d’oc­cu­pa­tion des lits en réani­ma­tion dépasse les 120%.

C’est à la demande du ministre de la Santé que le pré­fet et élus des Alpes-Maritimes doivent prendre des mesures locales. “Je demande au pré­fet de conti­nuer la concer­ta­tion (…) avec l’en­semble des élus du ter­ri­toire pour que, d’i­ci à la fin du week-end, nous puis­sions prendre des mesures com­plé­men­taires de pro­tec­tion de cette popu­la­tion des Alpes-Maritimes face à cette flam­bée épi­dé­mique. Ca pour­rait prendre la forme d’une accen­tua­tion du couvre-feu voire d’un confi­ne­ment par­tiel ou total”, a décla­ré le ministre lors de sa visite à Nice.

Le maire LR de Nice, Christian Estrosi salue aus­si la mesure, notam­ment pour endi­guer la “vague” de tou­ristes, alors que deux zones sont en vacances scolaires.

Les autres infos
Les autres infos