ASSE : Plus gros défaut, Wahbi Khazri passe à l’aveu

Wahbi Khazri n’a pas caché son plus gros défaut sur le ter­rain, son inca­pa­ci­té à mai­tri­ser ses nerfs. Recadrer par Jean-Louis Gasset sur ses nom­breux car­tons en tant qu’attaquant de l’ASSE, il recon­nait qu’il doit s’améliorer sur ce point noir.

Actuel meilleur buteur de l’AS Saint-Étienne avec 12 buts ins­crits en 23 matchs dis­pu­tés, Wahbi Khazri apporte énor­mé­ment aux Verts qui pointent à la 4e place de Ligue 1 à trois petits points du podium. Mais l’attaquant des Stéphanois a sou­vent péna­li­sé son équipe du fait de ses nom­breux car­tons jaunes qui lui ont déjà valu au moins deux sus­pen­sions cette sai­son. Pour être pré­cis, il compte 9 jaunes en 23 appa­ri­tions en championnat.

« On joue­ra à Rennes sans Khazri, notre buteur. Mais c’est de sa faute. Neuf car­tons jaunes pour un atta­quant c’est beau­coup trop. Il y a par­fois des car­tons utiles. Je lui en ai par­lé », avait fait remar­quer le coach des Verts début février.

Bien avant le match lour­de­ment per­du contre le Stade Rennais (3–0) le 10 février, il avait éga­le­ment man­qué le dépla­ce­ment de son équipe à Nice en décembre pour sus­pen­sion, suite 3 trois car­tons jaunes cumu­lés en moins de 10 matchs.

« C’est un gros point noir. Je ne sais pas si à 28 ans, je vais réus­sir à fran­chir ce cap à ce niveau-là. C’est un point néga­tif que je dois gom­mer », a recon­nu Khazri sur Canal+.

« Mon com­por­te­ment contre Paris n’a pas été très bon, et j’ai beau­coup regret­té après le match (per­du 1–0, ndlr). Je n’aime pas l’in­jus­tice. Quand je vois ce que cer­tains joueurs se per­mettent de dire à l’ar­bitre, notam­ment la ren­contre face au Paris Saint-Germain et moi dès fois ce que je dis. Sur le coup, je le prends mal. Mais c’est vrai que c’est un point à amé­lio­rer », a avoué le Tunisien dans le CFC.

À noter que Wahbi Khazri est l’attaquant de Ligue 1 le plus sanc­tion­né, avec déjà 82 car­tons jaunes et quatre car­tons rouges en 312 matchs dis­pu­tés, soit une moyenne d’un jaune tous les quatre matchs selon les chiffres d’Evect.



Les autres infos