ASSE – PSG : les Verts invisible dans ce match

Nativus.fr

Pour ce dernier match de la dix-huitième journée, l’AS Saint-Etienne n’a jamais pu exister à Geoffroy-Guichard face à une formation parisienne au sommet de son art (4-0). Paredes, Kylian Mbappé auteur d’un doublé et Mauro Icardi ont offert au PSG sont quatorzième succès de la saison en Ligue 1.

En clôture de la dix-huitième journée de Ligue 1, l’AS Saint-Etienne accueillait le Paris Saint-Germain à Geoffroy-Guichard. Les Verts souhaitaient se relancer face à l’ogre parisien après sa défaite à Reims le week-end dernier (3-1). Du côté du champion de France victorieux à Montpellier samedi dernier (3-1), l’objectif demeurait limpide : distancer l’Olympique de Marseille au classement avant la trêve. Pour ce match prestigieux, l’entraîneur stéphanois Claude Puel alignait un 3-5-2 avec le duo Nordin, Bouanga en pointe. Coté parisien, Thomas Tuchel optait pour un 4-4-2 très offensif avec ses quatre fantastiques Neymar, Di Maria, Mbappé et Icardi. Dès les premières minutes, le PSG se positionnait très haut sur le pré.

Les Stéphanois sur le reculoir, procédaient en contre. Sur une récupération d’Aholou, Bouanga filait seul au but et décochait une belle frappe qui passait à côté (3ème). Deux minutes plus tard, le PSG réagissait. Camara perdait un ballon au milieu et Neymar s’infiltrait côté gauche dans la défense stéphanoise et voyait son centre repoussé par Fofana en catastrophe (5e). Les Parisiens ouvraient le score quatre minutes plus tard. Sur la droite, Meunier centrait devant le but pour Bernat dont la frappe était repoussée par un Stéphanois. Le ballon revenait sur Paredes dont la reprise déviée par Fofana trompait Ruffier (0-1, 10e). Les Verts essayaient de contenir leur adversaire dans l’axe mais ce dernier privilégiait les couloirs. Sur la droite, Di Maria centrait pour Icardi dont la tête était captée par Ruffier (15e).

Le PSG met Saint-Etienne au supplice

Le champion de France insistait sur les côtés, Neymar décalait Meunier sur la droite dont la frappe était repoussée par Ruffier (18e). Les choses se compliquaient pour l’ASSE qui évoluait à dix suite à l’expulsion d’Aholou pour une faute grossière sur Paredes (25e). Le champion de France maîtrisait les débats et sur un ballon mal renvoyé par la défense, Neymar à l’entrée de la surface décochait une belle volée déviée par Ruffier en corner (30e). Les hommes de Claude Puel se procuraient une belle opportunité deux minutes plus tard. Sur un ballon perdu par Neymar, Bouanga partait seul au but mais voyait le cadre se dérober devant Navas (32e). En souffrance, Saint-Etienne ne pouvait contenir les assauts parisiens, et Neymar voyait sa frappe enroulée repoussée par Ruffier (36e). Le PSG réalisait le break juste avant la pause. Sur un ballon de Marquinhos, Neymar lançait dans la profondeur Mbappé qui ajustait Ruffier sans trembler (0-2, 43e). Au retour des vestiaires, les Verts se montraient dangereux. Camara décalait bien dans la surface Bouanga dont la frappe était repoussée par Navas (49e).

L’attaquant gabonais dans tous les bons coups, voyait sa tête suite à un corner frappé par Bouanga, passer de peu à côté (50e). Malheureusement pour Saint-Etienne, le PSG partait à nouveau à l’assaut des buts stéphanois et Neymar obligeait Ruffier à s’interposer (52e). Sur la droite, Neymar débordait et centrait pour Di Maria dont la volée heurtait le poteau (55e). L’ASSE repartait dans ses travers et Di Maria trouvait dans la surface Icardi qui voulait trouver Mbappé mais l’attaquant français était trop court (57e). En totale maîtrise, les hommes de Thomas Tuchel déroulaient. Di Maria décalait Icardi sur la droite qui centrait pour Neymar. La star brésilienne dans la surface était crochetée par Debuchy (61e). Monsieur Turpin indiquait le point de penalty. Neymar voyait sa tentative trouver le poteau (61e). Dans la foulée, les Verts partaient à l’assaut des buts parisiens et Bouanga après un petit numéro voyait son pointu filer juste à côté (64e). Le PSG assénait le coup de grâce avec Kurzawa sur la gauche qui centrait pour Icardi. L’attaquant argentin seul au six mètres ajustait Ruffier d’une volée (0-3, 72e). Dans les ultimes secondes, Neymar lançait Mbappé en contre qui ajustait Ruffier en toute sérénité (0-4, 89e). Grâce à ce quatorzième succès de la saison, le Paris SG comptait désormais sept points d’avance sur l’OM au classement.