Auchan Villars ouvert le dimanche, FO s’explique

La Loi française autorise aujourd’hui l’ouverture de magasins le dimanche (lire notre article ICI). Pour contrer la concurrence, la direction d’Auchan Villars a décidé d’ouvrir tous les dimanches matin de l’année. Une décision qui ne satisfait pas les syndicats. Dominique Bernat de Force Ouvrière Loire s’explique pour 42info.fr

La direction de Auchan Villars a consulté, comme la loi l’autorise, les syndicats pour leur présenter la décision d’ouvrir l’hypermarché les jours dominicaux. « Nous avons été consultés au niveau du comité d’entreprise et du Comité d’Hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) » explique Dominique Bernat. « A Force Ouvrière, on était, bien sûr, contre l’ouverture du dimanche matin. Les employés ont été contre, mais les cadres et les agents de maîtrise étaient pour ». Le représentant de Force Ouvrière annonce que, lors de l’avis consultatif, le comité d’entreprise et le CHSCT ont voté contre, donc une majorité de voix négatives. Malgré ce vote, la direction a validé le choix d’ouvrir le magasin le dimanche.

« Ce n’est qu’un avis consultatif, même si tout le monde avait voté contre, la direction a tous les pouvoirs ».

Pour appuyer son choix d’ouvrir le dimanche, la direction d’Auchan a fait savoir à l’ensemble des salariés que la concurrence était de plus en plus agressive et que d’autres magasins, à Saint-Etienne par exemple, ouvrent déjà le dimanche matin. « On nous a expliqué qu’il y avait une forte demande de nos clients pour l’ouverture le dimanche matin, sans nous donner une quelconque preuve d’enquête auprès de la clientèle. Et on nous a aussi expliqué que vu la baisse du chiffre d’affaires d’Auchan Villars et pour sauver les meubles, il faut ouvrir le dimanche matin » rajoute le délégué syndical. Dominique Bernat s’inquiète aussi pour les petits commerçants qui vont être impactés par cette décision.

Au niveau local, les salariés n’ont rien pu négocier. La loi impose 30% de paiement supplémentaire lorsque l’employé travaille le dimanche. C’est à la direction nationale d’Auchan qu’il a été décidé une majoration du prix de l’heure travaillée de 50%. « Ici à Villars on ne peut rien négocier »

“Si le chiffre d’affaires baisse en semaine, la direction pourrait supprimer certains postes”

Pour Dominique Bernat : « Ce qui nous embête, c’est que la direction devrait embaucher des étudiants en CDI à des temps très partiels. Ces étudiants vont ouvrir le magasin, vont faire des métiers spécifiques. Ils ne savent pas faire du pain ou mettre en place le rayon à la poissonnerie. Ça va aussi impacter les salariés de la semaine, puisque après deux jours d’ouverture le week-end, il faudra remplir les rayons le lundi sans aucune main d’œuvre supplémentaire ». Pour le syndicaliste, l’ouverture du dimanche va cannibaliser les journées de la semaine « Le chiffre d’affaires du dimanche va pénaliser les ventes en semaine ». Si le chiffre d’affaires baisse en semaine, la direction pourrait supprimer certains postes. « On va créer des emplois précaires qui vont, sur le long terme, fragiliser des emplois stables à 35h ».

Auchan Villars indique que tout se fera par du volontariat, mais Dominique Bernat précise que le volontariat se fera si ça les arrange. « Là ou ça va être compliqué c’est sur des métiers spécifiques. Pour la cuisson du pain par exemple, la direction va vite s’apercevoir qu’il va falloir un professionnel le dimanche matin et pas un étudiant ».

En France il y a 72 magasins Auchan qui ouvrent le dimanche matin depuis un an. Ces magasins sont tous à -1 % de chiffre d’affaires. « Ce n’est pas l’ouverture le dimanche qui va nous sortir de la morosité ambiante de l’économie locale » explique Dominique Bernat.

Force Ouvrière devrait organiser un mouvement de grève, mais comme l’indique le syndicaliste, c’est difficile de mobiliser des salariés.

Dès le dimanche 7 octobre, Auchan Villars ouvrira donc de 8 h 30 à 12h30.

Donnez votre avis sur notre page Facebook



Vous aimerez lire aussi