Avant-pre­mière de First Man en octobre à l’Alhambra de Saint-Etienne

Après le suc­cès de « Lala Land », Damien Chazelle s’attaque à l’histoire fas­ci­nante de la mis­sion de la NASA d’envoyer un homme sur la lune.

Présenté en ouver­ture de la Mostra de Venise, le bio­tic sur Neil Armstrong a fait sen­sa­tion auprès des spec­ta­teurs. Auréolé du prix du meilleur réa­li­sa­teur en 2017, le cinéaste reste dans la course à la sta­tue dorée.

Ce nou­veau film est adap­té du livre de Josh Singer, avec un récit chro­no­lo­gique allant de 1961 jusqu’à la mis­sion Apollo en 1972. L’histoire étant connue, peu de chance que Neil Armstrong soit écra­sé par un bus, le réa­li­sa­teur apporte la force du film dans la mise en scène extra­or­di­naire. Les scènes dans la navette sont extrê­me­ment réa­listes. Ryan Gosling dans la peau de Armstrong a conquis les jour­na­listes pré­sents à la pre­mière dif­fu­sion de la Mostra.

Dans Variety, le film est défi­ni comme le ” Il faut sau­ver le sol­dat Ryan » des films spa­ciaux”. Pour le site The Film Stage, le long métrage « se démarque dans le fond et dans la forme par rap­port à tout ce qu’a déjà offert Damien Chazelle, per­sonne ne nous a emme­nés dans l’espace de cette manière ». Pour le site The Playlist, c’est le « film ultime sur la Lune ». Pour Télérama, « Ryan Gosling est lunaire bien avant d’alunir et il le demeure ensuite ».

Le film au cœur d’une polé­mique aux USA

Un petit pas pour l’Homme, mais un bond de géant pour les Etats-Unis ? Alors que “First man”, s’apprête à sor­tir sur les écrans des ciné­mas de Saint-Etienne et dans la Loire, une pre­mière polé­mique vient l’entacher. Dans le film il manque la scène du plan­té de dra­peau amé­ri­cain sur la lune par la mis­sion Apollo 11. Pour cer­tains amé­ri­cains, le manque de repré­sen­ta­tion du dra­peau des Etats-Unis pose problème.

Le Huffingtonpost rap­pelle que le séna­teur de Floride Marco Rubio. membre du par­ti Républicain s’est offus­qué sur Twitter. “C’est de la pure folie”, s’est-il empor­té sur le réseau social en réac­tion à un article de Business Insiders sur la ques­tion. “A une époque où les gens doivent se rap­pe­ler ce que nous sommes capables d’ac­com­plir ensemble, cela des­sert la cause. Les Américains ont payé pour cette mis­sion, avec des fusées construites par les Américains, des tech­no­lo­gies amé­ri­caines, et des Américains envoyés dans l’es­pace. Ce n’est pas une mis­sion de l’ONU”, a affir­mé le sénateur.

First Man sor­ti­ra en France le 17 octobre 2018. Une avant-pre­mière avec 42info.fr aura lieu le 12 octobre 2018 au ciné­ma l’Alhambra à Saint-Etienne.

Donnez votre avis sur notre page Facebook



Les autres infos