Bars, restaurants : des clusters “oubliés” à Saint-Etienne

Les restaurateurs, les commerçants, mais aussi les responsables de salles de sport ont tous balayé l’idée que ces lieux soient des lieux de transmission de la Covid-19 dans leurs enceintes. Et pourtant, des études scientifiques expliquent le contraire, malgré les chiffres de Santé Publique France. Précisions. 

Des messages devenus viraux sur les réseaux sociaux : les bars et restaurants seraient autant, voire moins, dangereux que les grandes surfaces. Et pourtant… des études prouvent le contraire.

Parmi les exemples, un cluster dans un Starbucks en Corée du Sud a été découvert : 56 cas, un autre le 3 novembre, à Lausanne, avant à la mise en place du couvre-feu.

Pour les études, citons celle de Nature : basée sur l’étude du déplacement de 98 millions de personnes par leur téléphone, elle conclut qu’une minorité de lieux publics était à l’origine d’une majorité de cas. Les transports publics, les restaurants, les salles de sport, les hôtels, les lieux de culte sont les endroits qui présentent le plus grand risque. En revanche, les autres commerces présentent moins de risques.

Catherine Hill, épidémiologiste, explique au Monde : “Bien sûr qu’on se contamine dans les restaurants, on enlève les masques, on parle, on augmente les risques, c’est évident, il n’y a même pas de discussion”. Même constat pour un autre épidémiologiste, professeur à l’université Versailles-Saint-Quentin, qui rajoute que la ventilation, pas idéale, augmente la proportionnalité du risque, l’alcool aidant à oublier les règles de distanciation sociale.

Mais alors, pourquoi ils n’apparaissent pas dans la liste des clusters de Santé Publique France, ou que très peu (une dizaine, cite Santé Publique France), qui semble être la source de l’argument des restaurateurs ? Parce que, par définition, jusqu’à présent, nous ne laissions pas nos noms, prénoms dans les bars et restaurants. Il est donc impossible d’y voir un cluster, mais simplement des cas isolés, sans que l’on remonte à la réelle contamination.

Dans l’immédiat, les bars, restaurants et aussi les salles de sport devraient être fermés jusqu’au 15 janvier 2021, au moins. Les autres commerces devraient rouvrir avec un protocole renforcé.

Les autres infos
Les autres infos