Black Friday : les Français prêts à dépenser en moyenne 487 euro

 

Une étude de Dealabs, la plateforme répertoriant les bons plans, révèle aussi que près trois quarts des consommateurs français envisagent de participer au Black Friday. C’est ce que révèle le magazine LSA.

Hausse du prix de l’essence, du gaz, de l’électricité… Avec l’augmentation des dépenses contraintes, le pouvoir d’achat des Français en a pris un coup. Pour autant ils restent prêts à consommer. Motivés par la volonté de faire des économies, ils sont 72,1 % à vouloir profiter du Black Friday pour faire de bonnes affaires, selon une étude de Dealabs, un réseau social spécialisé dans les bons plans. « Les Français seraient d’ailleurs prêts à dépenser 487 euros en moyenne durant ce week-end », chiffre Dealabs dans un communiqué daté du 3 novembre 2021, ce qui représente un budget conséquent (plus d’un tiers du Smic net).

Alors que certains commerçants annoncent des promos records, « sur les deux dernières années, les consommateurs auraient été réellement en mesure d’économiser en moyenne 38,4 % au cours du Black Friday », nuance Hugues de Buyer-Mimeure, co-fondateur et Directeur Général de Dealabs.

Cette année, « les difficultés d’approvisionnement et retards enregistrés par les services logistiques mondiaux pourraient limiter les stocks disponibles et impacter le montant des remises appliquées sur les vélos, les téléviseurs et les équipements Hi-Fi », précise l’étude. Produits sur lesquels elles étaient pourtant les plus intéressantes.

Les autres infos
Les autres infos
Black Friday : les Français prêts à dépenser en moyenne 487 euro - 42Info.fr

Black Friday : les Français prêts à dépenser en moyenne 487 euro

 

Une étude de Dealabs, la plateforme répertoriant les bons plans, révèle aussi que près trois quarts des consommateurs français envisagent de participer au Black Friday. C’est ce que révèle le magazine LSA.

Hausse du prix de l’essence, du gaz, de l’électricité… Avec l’augmentation des dépenses contraintes, le pouvoir d’achat des Français en a pris un coup. Pour autant ils restent prêts à consommer. Motivés par la volonté de faire des économies, ils sont 72,1 % à vouloir profiter du Black Friday pour faire de bonnes affaires, selon une étude de Dealabs, un réseau social spécialisé dans les bons plans. « Les Français seraient d’ailleurs prêts à dépenser 487 euros en moyenne durant ce week-end », chiffre Dealabs dans un communiqué daté du 3 novembre 2021, ce qui représente un budget conséquent (plus d’un tiers du Smic net).

Alors que certains commerçants annoncent des promos records, « sur les deux dernières années, les consommateurs auraient été réellement en mesure d’économiser en moyenne 38,4 % au cours du Black Friday », nuance Hugues de Buyer-Mimeure, co-fondateur et Directeur Général de Dealabs.

Cette année, « les difficultés d’approvisionnement et retards enregistrés par les services logistiques mondiaux pourraient limiter les stocks disponibles et impacter le montant des remises appliquées sur les vélos, les téléviseurs et les équipements Hi-Fi », précise l’étude. Produits sur lesquels elles étaient pourtant les plus intéressantes.

Les autres infos
Les autres infos