Bombes lacrymogènes : Gaël Perdriau interpelle Gérard Collomb

Le Maire de Saint-Etienne avait déjà exprimé son désaccord concernant la fin du test des caméras-piétons et leurs interdictions pour les policiers municipaux. Cette fois ci, Gaël Perdriau ne comprend pas pourquoi, depuis le 1eraoût, les policiers municipaux ne sont plus habilitésà porter desbombeslacrymogènes.

Le maire de Saint-Etienne et coprésident de la commission de sécurité de France Urbaine explique : « Initialement classées en 6eme catégorie, le ministère de l’intérieur a décidé de les faire passer en catégorie B. Je regrette que cette réforme n’ait pas été anticipée par les services du ministère de l’intérieur. Un armement de catégorie B nécessite une formation préalable. Or, à ce jour, cette formation nexiste toujours pas ».

Pour le maire de Saint-Etienne, il est indispensable que les policiers municipaux puissent posséder ces outils lorsqu’ils sont encerclés. Gaël Perdriau souligne que« En tant quancien maire dune grande ville, Gérard Collomb n’aurait jamais accepté l’absurdité d’une telle décision. »