Ça s’électrise entre Gaël Perdriau et Lionel Saugues

Ce lun­di 4 juin avait lieu un conseil muni­ci­pal ten­du entre les deux hommes. Ça com­mence par la cri­tique de Lionel Saugues sur les 22 arbres arra­chés place Villebeauf. Le maire de Saint-Etienne lui répon­dra qu’il aime, lui aus­si, les pla­tanes mais qu’il était impor­tant de les faire tom­ber à cause de la mala­die et la défor­ma­tion de ces derniers.

Vient ensuite le sujet tant défen­du par Lionel Saugues sur les réseaux sociaux, le com­merce. « A Saint-Etienne, votre poli­tique du com­merce prend l’eau » charge l’ex élu en charge du com­merce. « Vous faites des effets d’annonce comme le droit de pré­emp­tion pour les com­merces vides, mais rien de cela dans le conseil muni­ci­pal de ce soir comme dans le pré­cé­dent ». Lionel Saugues conti­nue de char­ger en don­nant l’exemple de la Galerie Dorian qui se vide et des com­merçants du centre-ville qui s’inquiètent de l’ouverture du com­plexe STEEL. Mais le maire de Saint-Etienne réplique à nou­veau et explique que Lionel Saugues serait un homme de dis­cours, pas d’action. « Tout ce qui est bien, c’est grâce à vous et tout ce qui ne va pas, c’est à cause de moi ». Le maire de Saint-Etienne lui impute le départ de la direc­trice des ser­vices alors qu’il était aux affaires. Il est clair qu’entre les deux hommes, c’est déjà la guerre, deux ans avant les municipales.

Plus de 196 000 euros pour le com­merce du centre-ville

En confé­rence de presse, Pascale Lacour, l’adjointe char­gée au com­merce à la ville de Saint-Etienne a annon­cé qu’une enve­loppe de 75 000 euros devrait aider les petits com­merces à refaire leur devan­ture. Une aide réser­vée aux com­merces indé­pen­dants du centre-ville de moins de 15 sala­riés et avec une sur­face de moins de 300 m². L’association Sainté Shopping va rece­voir 80 300 euros et les unions com­mer­ciales béné­fi­cie­ront d’une enve­loppe d’un total de 40 870 euros. La ville de Saint-Etienne veut aus­si déve­lop­per les mar­chés avec une charte pour le déve­lop­pe­ment des mar­chés de France. Autre annonce de Pascal Lacour, la ville va se rap­pro­cher de la chambre de com­merce et d’industrie et de la chambre des métiers pour remettre en avant une offre com­mer­ciale à Saint-Etienne.



Les autres infos