Ça s’électrise entre Gaël Perdriau et Lionel Saugues

Ce lundi 4 juin avait lieu un conseil municipal tendu entre les deux hommes. Ça commence par la critique de Lionel Saugues sur les 22 arbres arrachés place Villebeauf. Le maire de Saint-Etienne lui répondra qu’il aime, lui aussi, les platanes mais qu’il était important de les faire tomber à cause de la maladie et la déformation de ces derniers.

Vient ensuite le sujet tant défendu par Lionel Saugues sur les réseaux sociaux, le commerce. « A Saint-Etienne, votre politique du commerce prend l’eau » charge l’ex élu en charge du commerce. « Vous faites des effets d’annonce comme le droit de préemption pour les commerces vides, mais rien de cela dans le conseil municipal de ce soir comme dans le précédent ». Lionel Saugues continue de charger en donnant l’exemple de la Galerie Dorian qui se vide et des commerçants du centre-ville qui s’inquiètent de l’ouverture du complexe STEEL. Mais le maire de Saint-Etienne réplique à nouveau et explique que Lionel Saugues serait un homme de discours, pas d’action. « Tout ce qui est bien, c’est grâce à vous et tout ce qui ne va pas, c’est à cause de moi ». Le maire de Saint-Etienne lui impute le départ de la directrice des services alors qu’il était aux affaires. Il est clair qu’entre les deux hommes, c’est déjà la guerre, deux ans avant les municipales.

Plus de 196 000 euros pour le commerce du centre-ville

En conférence de presse, Pascale Lacour, l’adjointe chargée au commerce à la ville de Saint-Etienne a annoncé qu’une enveloppe de 75 000 euros devrait aider les petits commerces à refaire leur devanture. Une aide réservée aux commerces indépendants du centre-ville de moins de 15 salariés et avec une surface de moins de 300 m2. L’association Sainté Shopping va recevoir 80 300 euros et les unions commerciales bénéficieront d’une enveloppe d’un total de 40 870 euros. La ville de Saint-Etienne veut aussi développer les marchés avec une charte pour le développement des marchés de France. Autre annonce de Pascal Lacour, la ville va se rapprocher de la chambre de commerce et d’industrie et de la chambre des métiers pour remettre en avant une offre commerciale à Saint-Etienne.