Candidature J.O 2024 : Gaël Perdriau et le peuple vert mouillent le maillot

Communiqué de la ville de Saint-Etienne :

 

Gaël Perdriau, maire de Saint-Étienne, pré­sident de Saint-Étienne Métropole a por­té, cette semaine, la can­di­da­ture du stade Geoffroy-Guichard pour accueillir des matchs de foot­ball lors des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024.

En sep­tembre der­nier, le comi­té d’or­ga­ni­sa­tion des Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) de Paris 2024 déci­dait de réduire de neuf à sept, le nombre de stades de foot­ball qui accueille­ront cet évé­ne­ment spor­tif mondial.

C’est la rai­son pour laquelle le comi­té d’or­ga­ni­sa­tion des JOP 2024 a orga­ni­sé cette semaine l’au­di­tion des repré­sen­tants de chaque métro­pole candidate.

Une audi­tion en visio­con­fé­rence pour laquelle la ville de Saint-Etienne et Saint-Etienne Métropole a orga­ni­sé cet échange direc­te­ment depuis le stade Geoffroy-Guichard,  en mobi­li­sant des repré­sen­tants des mondes spor­tif, asso­cia­tif, poli­tique et éco­no­mique, consti­tuant ain­si une véri­table équipe de Stéphanois et de Métropolitains pour por­ter la can­di­da­ture du mythique « Chaudron ».

Pour le foot­ball, vous avez besoin du monu­ment du foot­ball fran­çais. Vous avez besoin du “Chaudron” Gaël Perdriau

Durant près d’une heure trente, Hervé Reynaud (1er vice-pré­sident de Saint-Etienne Métropole, pré­sident de l’AMF 42), Irène Breuil, (pré­si­dente de la CCI), Djamila Contrino, (pré­si­dente du Saint-Etienne nata­tion repré­sen­tant le monde asso­cia­tif), Hervé Revelli, (sex­tuple cham­pion de France, membre de l’Association des anciens Verts de 76, ambas­sa­deur des grands évé­ne­ments spor­tifs de la Métropole sté­pha­noise), et Gaël Perdriau ont livré un véri­table match, par un dia­logue et des échanges construc­tifs, avec la délé­ga­tion du comi­té d’or­ga­ni­sa­tion des JOP 2024 com­po­sée de Tony Estanguet, pré­sident de Paris 2024, Etienne Thobois, direc­teur géné­ral, Anthony Piqueras, direc­teur des sites et des infra­struc­tures, Eric Mérand, res­pon­sable des sites, et Joanna Sutherland, mana­ger des opé­ra­tions sportives.

L’équipe sté­pha­noise a éga­le­ment pu comp­ter  sur le sou­tien de l’ASSE avec son pré­sident Roland Romeyer, son entraî­neur Claude Puel, la joueuse Coralie Digonnet, les joueurs Romain Hamouma, Mathieu Debuchy, Jessy Moulin, et des cham­pions tels que Anouck Jaubert (cham­pionne d’Europe d’es­ca­lade), Elodie Clouvel (vice-cham­pionne olym­pique de pentath­lon moderne), Jérôme Elbrycht (médaillé d’or X‑games, vice-cham­pion du monde de work-board han­di­sports télé­ski nau­tique), ou encore Loïc Perrin (ancien capi­taine de l’ASSE), et démon­trer sa capa­ci­té et son savoir-faire en matière d’ac­cueil des évé­ne­ments spor­tifs internationaux.

Gaël Perdriau a pré­sen­té et déve­lop­pé les onze bonnes rai­sons (comme 11 joueurs sur le ter­rain), plus une, le dou­zième homme, les Stéphanois eux-mêmes,  pour que le comi­té d’or­ga­ni­sa­tion des JOP 2024 retienne la can­di­da­ture de la métro­pole sté­pha­noise et de son stade emblématique

Le pré­sident de Saint-Etienne Métropole a par­ti­cu­liè­re­ment insis­té sur l’his­toire, l’es­prit et l’âme sté­pha­noise dont les valeurs épousent magni­fi­que­ment celles de l’Olympisme avant de conclure s’a­dres­sant aux membres du comi­té d’or­ga­ni­sa­tion : “Vous vou­lez faire des Jeux olym­piques et para­lym­piques une grande fête pour tous. Un évé­ne­ment pla­né­taire qui va célé­brer le patri­moine natio­nal avec des stades au pied de la Tour Eiffel, ou un concours d’é­qui­ta­tion orga­ni­sé à Versailles ? Allez au bout de votre logique. Pour le foot­ball, vous avez besoin du monu­ment du foot­ball fran­çais. Vous avez besoin du “Chaudron”. Vous avez besoin de Geoffroy-Guichard. Vous avez besoin de Saint-Etienne”.

 

Les autres infos