Candidature J.O 2024 : Gaël Perdriau et le peuple vert mouillent le maillot

Communiqué de la ville de Saint-Etienne :

 

Gaël Per­dri­au, maire de Saint-Éti­enne, prési­dent de Saint-Éti­enne Métro­pole a porté, cette semaine, la can­di­da­ture du stade Geof­froy-Guichard pour accueil­lir des matchs de foot­ball lors des Jeux Olympiques et Par­a­lympiques 2024.

En sep­tem­bre dernier, le comité d’or­gan­i­sa­tion des Jeux Olympiques et Par­a­lympiques (JOP) de Paris 2024 décidait de réduire de neuf à sept, le nom­bre de stades de foot­ball qui accueilleront cet événe­ment sportif mon­di­al.

C’est la rai­son pour laque­lle le comité d’or­gan­i­sa­tion des JOP 2024 a organ­isé cette semaine l’au­di­tion des représen­tants de chaque métro­pole can­di­date.

Une audi­tion en visio­con­férence pour laque­lle la ville de Saint-Eti­enne et Saint-Eti­enne Métro­pole a organ­isé cet échange directe­ment depuis le stade Geof­froy-Guichard,  en mobil­isant des représen­tants des mon­des sportif, asso­ci­atif, poli­tique et économique, con­sti­tu­ant ain­si une véri­ta­ble équipe de Stéphanois et de Mét­ro­pol­i­tains pour porter la can­di­da­ture du mythique « Chau­dron ».

Pour le foot­ball, vous avez besoin du mon­u­ment du foot­ball français. Vous avez besoin du “Chau­dron” Gaël Per­dri­au

Durant près d’une heure trente, Hervé Rey­naud (1er vice-prési­dent de Saint-Eti­enne Métro­pole, prési­dent de l’AMF 42), Irène Breuil, (prési­dente de la CCI), Djami­la Con­tri­no, (prési­dente du Saint-Eti­enne nata­tion représen­tant le monde asso­ci­atif), Hervé Rev­el­li, (sex­tu­ple cham­pi­on de France, mem­bre de l’As­so­ci­a­tion des anciens Verts de 76, ambas­sadeur des grands événe­ments sportifs de la Métro­pole stéphanoise), et Gaël Per­dri­au ont livré un véri­ta­ble match, par un dia­logue et des échanges con­struc­tifs, avec la délé­ga­tion du comité d’or­gan­i­sa­tion des JOP 2024 com­posée de Tony Estanguet, prési­dent de Paris 2024, Eti­enne Thobois, directeur général, Antho­ny Piqueras, directeur des sites et des infra­struc­tures, Eric Mérand, respon­s­able des sites, et Joan­na Suther­land, man­ag­er des opéra­tions sportives.

L’équipe stéphanoise a égale­ment pu compter  sur le sou­tien de l’ASSE avec son prési­dent Roland Romey­er, son entraîneur Claude Puel, la joueuse Coralie Digonnet, les joueurs Romain Hamouma, Math­ieu Debuchy, Jessy Moulin, et des cham­pi­ons tels que Anouck Jaubert (cham­pi­onne d’Eu­rope d’escalade), Elodie Clou­v­el (vice-cham­pi­onne olympique de pen­tathlon mod­erne), Jérôme Elbrycht (médail­lé d’or X‑games, vice-cham­pi­on du monde de work-board han­d­is­ports télés­ki nau­tique), ou encore Loïc Per­rin (ancien cap­i­taine de l’ASSE), et démon­tr­er sa capac­ité et son savoir-faire en matière d’ac­cueil des événe­ments sportifs inter­na­tionaux.

Gaël Per­dri­au a présen­té et dévelop­pé les onze bonnes raisons (comme 11 joueurs sur le ter­rain), plus une, le douz­ième homme, les Stéphanois eux-mêmes,  pour que le comité d’or­gan­i­sa­tion des JOP 2024 reti­enne la can­di­da­ture de la métro­pole stéphanoise et de son stade emblé­ma­tique

Le prési­dent de Saint-Eti­enne Métro­pole a par­ti­c­ulière­ment insisté sur l’his­toire, l’e­sprit et l’âme stéphanoise dont les valeurs épousent mag­nifique­ment celles de l’Olymp­isme avant de con­clure s’adres­sant aux mem­bres du comité d’or­gan­i­sa­tion : “Vous voulez faire des Jeux olympiques et par­a­lympiques une grande fête pour tous. Un événe­ment plané­taire qui va célébr­er le pat­ri­moine nation­al avec des stades au pied de la Tour Eif­fel, ou un con­cours d’équi­tation organ­isé à Ver­sailles ? Allez au bout de votre logique. Pour le foot­ball, vous avez besoin du mon­u­ment du foot­ball français. Vous avez besoin du “Chau­dron”. Vous avez besoin de Geof­froy-Guichard. Vous avez besoin de Saint-Eti­enne”.

 

Les autres infos