Car-Jacking au Géant Monthieu

Trois hommes agressent un client de l’hypermarché dans sa voi­ture.

C’était en jan­vier 2013, il était 17h, un client de l’hypermarché du Géant Mon­thieu monte dans sa voi­ture quand, tout-à-coup, un homme bloque sa por­tière et un autre le menace au cou­teau. L’automobiliste s’apprête à démar­rer quand un troi­sième homme s’engouffre sur la ban­quette arrière. Le conduc­teur se débat et reçoit des coups de cou­teau de ses agres­seurs ce qui lui vau­dra dix jours d’ITT. Il arrive à s’échapper de la voi­ture et part en cou­rant. Seule­ment la voi­ture démarre et ce der­nier n’est pas déci­dé à la lais­ser à ses agres­seurs. Il essaie de s’accrocher à la por­tière mais la voi­ture file en direc­tion de l’autoroute. L’agresseur fini­ra par lais­ser tom­ber et lais­ser le véhi­cule filer. Mal­gré ses appels à l’aide sur le par­king, per­sonne n’est inter­ve­nu.

Le dos­sier a été jugé ce lun­di 23 octobre 2017 au tri­bu­nal de Saint-Etienne. Sur les trois agres­seurs, un a été arrê­té grâce à ses empreintes digi­tales. Ce tuni­sien de 28 ans, en situa­tion irré­gu­lière, n’est pas venu au pro­cès. Le pré­sident du tri­bu­nal indique qu’il a peut-être été recon­duit à la fron­tière depuis.

Le pré­ve­nu a pour­tant été enten­du alors qu’il était incar­cé­ré pour d’autres faits. L’avocate de la vic­time dénonce « une agres­sion qui aurait pu se ter­mi­ner encore plus mal ». La vic­time a été très mar­quée psy­cho­lo­gi­que­ment. Le tri­bu­nal a condam­né ce lun­di le pré­ve­nu à 3 ans de pri­son ferme. La vic­time de cette agres­sion va être indem­ni­sée d’une somme impor­tante.

Les autres infos