Loire : Rencontre avec les députés LREM

0 Partages

Des mesures qui passent mal chez certains électeurs.

Hausse des APL, hausse de la CSG, la fin de l’ISF, fin des contrats aidés. « Ce sont des décisions difficiles » indique Jean-Michel Mis, « Mais ils sont liés avec des budgets précédents de François Hollande qui promettait des mesures qui n’étaient pas financées ».

Le député de la 2eme circonscription de Saint-Etienne promet que le budget 2018 est basé sur des sujets forts « l’éducation, la sécurité et la justice ».

Nathalie Sarles, la députée de la 5eme circonscription du Roannais annonce que cette politique « fera baisser les dettes publiques et les prélèvements obligatoires ». Elle ajoute que « Emmanuel Macron n’est pas le président des riches ».

Valéria Faure-Muntian, député de la 3eme circonscription du Gier met en avant la baisse des charges pour les entreprises, la réforme de la formation et la transition énergétique.

Sur le budget au niveau local : à noter le doublement du budget de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) qui va permettre de rénover des quartiers de Saint-Etienne et Roanne.

Concernant l’A45, il faudra attendre la fin des assises de la mobilité pour avoir plus de réponses sur l’arrivée de cette autoroute qui reliera Saint-Etienne à Lyon.

Les autres infos