Le cata­logue Ikéa, c’est fini

On est proche du drame natio­nal (humour), pour­tant les fran­çais sont déçus de savoir que le cata­logue Ikéa papier dis­pa­raît. « Les consom­ma­teurs changent, ils ne veulent plus feuille­ter un cata­logue nous explique-t-on ». Fini aus­si le cata­logue en ligne.

Inter Ikea Systems, le fran­chi­seur mon­dial d’Ikea, a pris la déci­sion émou­vante, de “mettre res­pec­tueu­se­ment un terme à la car­rière du cata­logue Ikea », écrit la marque dans un communiqué.

Le der­nier cata­logue dif­fu­sé depuis l’é­té 2020 « sera le der­nier », a confir­mé à l’AFP le porte-parole d’Inter Ikea, Jakob Holmström.

Jusqu’à 200 mil­lions d’exem­plaires distribués

Lancé en Suède en 1951 par le fon­da­teur d’Ikea Ingvar Kamprad, il est le docu­ment le plus impri­mé dans le monde, avec une dif­fu­sion record en 2016, avec 200 mil­lions d’exem­plaires dans près de 50 pays et 32 langues. Le der­nier cata­logue a lui été tiré à 40 mil­lions de copies. Il nous res­te­ra les pro­duits sur inter­net, mais le cata­logue ver­sion pdf est reti­rer aussi.

Les autres infos