La Chronique de Martial : Spoiler un film sera-t-il un jour puni par la loi ?

Spoiler vient de l’expression anglaise “to spoil” qui signifie littéralement gâcher. Quand on vous spoile un film ou une série, ça veut dire qu’on vous raconte la fin avant même que vous l’ayez vu. Lâchement. Oui, je sais, c’est cruel.

Pour les cinéphiles dans mon genre il n’y a rien de pire que de se faire spoiler un film sur lequel on avait misé une longue soirée d’hiver au coin du feu avec Madame.

La meilleure solution est de ne pas dire que vous allez voir tel ou tel film

C’est cet ami que vous avez au bout du fil qui mérite probablement vos insultes.

“Tu regardes Titanic ? La fin est trop triste, le bateau coule et il n’y a pas de place sur le radeau pour Jack”.

La meilleure solution est de ne pas dire que vous allez voir tel ou tel film. Il faut désormais prendre ses précautions. Vous n’êtes pas à l’abri d’un spoil de dernière minute, surtout quand on vous invite à une soirée cinéma. Il ne faudra plus s’étonner si on regarde les films dans une salle insonorisée et fermée à double tour. En plus de la distanciation sociale imposée.

J’ai des amis qui s’amusent à me spoiler des films et du coup nous nous adonnons depuis à des concours de spoils. Il y a des films que l’on a tendance à spoiler plus que d’autres. Ceux qui contiennent un “twist final”. Une chute, un rebondissement, si vous préférez.

Les films de David Fincher en sont un bel exemple. C’est incontestablement le maître du twist final. Fight Club, The Game, Steven. Dans ce dernier (sans spoiler), le réalisateur s’est même gardé d’enlever le nom de l’acteur qui interprète le tueur en série pour créer la surprise. David Fincher n’a pas voulu vous spoiler. La grande classe.

Quant à la question : le spoil sera-t-il un jour puni par la loi ? Rien n’est impossible en ce bas-monde.

MARTIAL MOSSMAN

Les autres infos
Les autres infos