Ce que Gasset attend de son équipe cette saison

Cette sai­son, l’AS Saint-Étienne veut démar­rer sur le même rythme de sa fin de sai­son der­nière. Après un début de sai­son com­pli­quée, le club avait redres­sé la barre lors de la phase retour du cham­pion­nat, en finis­sant très fort. Soit 10 vic­toires, 5 matchs nuls et 4 défaites seule­ment en 2018.

Jean-Louis Gasset ne veut plus revivre le début de sai­son catas­tro­phique de la sai­son der­nière. Ainsi, le coach de l’ASSE a don­né des consignes fermes avant la 1re jour­née de Ligue 1 contre l’EA Guingamp, same­di (20h).

Et selon Jean-Louis Gasset, il faut res­ter dans la même dyna­mique que celle de la deuxième moi­tié de l’exercice der­nier, afin de s’éviter le scé­na­rio catas­tro­phique du début de sai­son 2017–2018.

« Chez les joueurs, l’état d’esprit est là. Il faut être moti­vé pour main­te­nir cet état d’es­prit. Garder la même envie et la même déter­mi­na­tion que lorsqu’on se bagar­rait pour se sor­tir de l’ornière la sai­son der­nière. J’ai affaire à de grands pro­fes­sion­nels et ils savent que ce sera le dis­cours que je tien­drai avant le coup d’envoi, ce same­di », a indi­qué le coach des Verts en confé­rence de presse, jeudi.

« Comment insuffle-t-on la culture de la gagne à un groupe ? Il faut avoir des joueurs qui l’ont. Mathieu Debuchy l’a parce qu’il a gagné des choses là où il a joué. Neven Subotic et Yann M’Vila, pareil. Wahbi Khazri ne sup­porte pas de perdre. Ils doivent être des relais », a répon­du Gasset. L’EA Guingamp est ain­si prévenu.

Les autres infos