Le maire de Firminy jugé pour agression sexuelle

Marc Petit, maire de Firminy va comparaître devant le tribunal correctionnel de Saint-Etienne le 24 janvier pour agression sexuelle, annonce l’AFP.

Les faits présumés remontent à juillet 2016, lors d’une réunion de l’Unesco au Palais des Congrès d’Istanbul et dans un contexte relativement agité par une tentative de coup d’état.

La plaignante accuse Marc Petit de l’avoir isolée dans une pièce et d’avoir tenté de l’embrasser et de lui avoir caressé un sein. La femme accusant le maire l’aurait giflé en retour.