Le maire de Firminy jugé pour agres­sion sexuelle

Marc Petit, maire de Firminy va com­pa­raître devant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Saint-Etienne le 24 jan­vier pour agres­sion sexuelle, annonce l’AFP.

Les faits pré­su­més remontent à juillet 2016, lors d’une réunion de l’Unesco au Palais des Congrès d’Istanbul et dans un contexte rela­ti­ve­ment agi­té par une ten­ta­tive de coup d’état.

La plai­gnante accuse Marc Petit de l’avoir iso­lée dans une pièce et d’avoir ten­té de l’embrasser et de lui avoir cares­sé un sein. La femme accu­sant le maire l’aurait giflé en retour.

Les autres infos