Ce week-end, les gilets jaunes de la Loire montent à Paris

« Certains nous montrent du doigt comme des vio­lents mais c’est faux » explique un des gilets jaunes au rond-point de Monthieu à Saint-Etienne. Aujourd’hui, cha­cun est sen­si­bi­li­sé au res­pect. Plus ques­tion de brû­ler des palettes sur les routes. Les gilets jaunes ne sou­haitent plus blo­quer les voi­tures. « L’ambiance est bon enfant sur les sites où l’on est pré­sent à Saint-Etienne et dans le reste de la Loire ». Il faut dire que leur image avait été écor­née mer­cre­di der­nier avec des vio­lences au rond-point de la demi-lieue à Mably. Des can­nettes avaient été lan­cées sur des CRS. « On se déso­li­da­rise de ce genre de per­sonnes » nous explique Éric qui boit tran­quille­ment son café avec son groupe.

Samedi, ils comptent bien mon­ter sur Paris pour mani­fes­ter. « La Loire sera, bien sûr, repré­sen­tée. Certains s’organisent pour faire du covoi­tu­rage et d’autres ont déjà leurs billets de train ». Sur les réseaux sociaux, on peut lire que quelques gilets jaunes ont réus­si à convaincre des trans­ports pri­vés, et que des cars par­ti­ront same­di matin de Saint-Etienne pour aller sur Paris. « Sur Facebook, il y a une rumeur de train ouvert, mais pas ques­tion de prendre le train sans billet, nous ne sommes pas des voleurs. Chacun pren­dra ses places au gui­chet ».



Les autres infos
Les autres infos