C’est fini pour la Galerie Dorian à Saint-Etienne



C’est fini, la Galerie Dorian n’existe aujourd’hui que par ce cou­loir allu­mé et ces grilles fer­mées. D’après nos sources, le bâti­ment pour­rait se des­ti­ner à autre chose que des com­merces. Alors ce bâti­ment sera-t-il trans­for­mé en bureaux d’affaires ? A confirmer.

Pour le quar­tier, c’est un désastre. Pour le centre-ville de Saint-Etienne, ce sont de très nom­breux com­merces par­tis : la Fnac est le der­nier en date, et le Mary’s Coffee Shop qui à annon­cé la fer­me­ture défi­ni­tive dans la Galerie Dorian à Saint-Etienne. Echec total pour un endroit qui aurait dû rayonner.

La Galerie Dorian n’est plus. Même si la porte d’entrée reste ouverte, le cou­loir allu­mé, plus aucune bou­tique ne se trouve dans ce lieu fan­tôme. 11 pas-de-portes vides. Désert total. L’étage où se trou­vait la Fnac a été condam­né. Aujourd’hui plus per­sonne n’ose s’aventurer dans cette zone. « Je n’y mets plus les pieds, c’est dan­ge­reux là-bas, cet immeuble est vide, vous ima­gi­nez une jeune femme seule là-dedans. De toutes façons, à quoi bon, il n’y a plus aucun com­merce », explique Solène.

Incompréhensible  : les bou­tiques sont fer­mées mais les lumières sont allumées

© 42info.fr — La gale­rie tota­le­ment vide.

Le Coffee Shop Stéphanois, Le Mary’s Coffee, a ren­du de nom­breux clients déçus. Pour Omar : « Après les cours, on venait avec les potes prendre une bois­son et un Donuts ». Pour Floriane : « Ici c’était le ren­dez-vous de tous les lycéens. On venait, on fai­sait même nos devoirs ensemble. Ça manque vrai­ment trop ! ».

Pourquoi cette porte auto­ma­tique marche-t-elle encore et toutes ces lumières ? Interrogé par 42info.fr, Benoît est éton­né : « Ce n’est pas très éco­lo­gique tout ça. Voir toutes ces vitrines vides très éclai­rées. J’ai connu cette gale­rie vivante avec la Fnac et de nom­breux com­merces, c’était plein de monde. Il paraît même qu’à l’époque Serge Gainsbourg était venu inau­gu­rer la Fnac. Une autre époque ».

Une fer­me­ture en vue de trans­for­ma­tion en bureaux ?

Le pro­prié­taire de la Galerie Dorian de Saint-Etienne, Affine, a été rache­té récem­ment par la Société de la Tour Eiffel, et d’après un des sala­riés vou­lant res­ter ano­nyme « Croyez-moi, à Paris, la Galerie Dorian, ils ne connaissent pas. Elle ne marche pas, ils ne vont pas faire d’efforts. Ils trans­for­me­ront les bâti­ments en bureaux ou habi­ta­tions ». Voulant véri­fier les dires de ce sala­rié, 42info.fr a essayé de joindre Affine, mais ils n’ont pas vou­lu répondre à nos ques­tions. Du côté de la Mairie de Saint-Etienne, plu­sieurs cour­riers envoyés à Affine sont res­tés lettre morte. Aucune réponse.



Les autres infos