Combien de morts dans la Loire avec la chloroquine ?

C’était le trai­te­ment ines­pé­ré du pro­fes­seur Raoult… Un espoir déçu. Aujourd’hui, des scien­ti­fiques retoquent le trai­te­ment à la chlo­ro­quine et ont publié une méta-ana­lyse (étude basée sur plu­sieurs enquêtes indépendantes).

La conclu­sion de cette enquête est que le trai­te­ment à la chlo­ro­quine accroît la mor­ta­li­té “rela­tive” (c’est-à-dire la mor­ta­li­té “nor­male” de la Covid-19) des malades de 2 à 20%. Cette ana­lyse por­te­rait sur des études avec un groupe pla­ce­bo, sur des patients hos­pi­ta­li­sés : ce qui fait 10 012 au total.

La méta-ana­lyse conclut qu’en France on aurait assis­té à un nombre de décès sup­plé­men­taires de 700 à 7 003. Dans la Loire, cela repré­sen­te­rait entre 7 et 70 décès de plus du Covid au 28 octobre !

Rappelons que l’Agence natio­nale de sécu­ri­té du médi­ca­ment et des pro­duits de san­té (ANSM) a reje­té la demande de l’Institut hos­pi­ta­lo-uni­ver­si­taire (IHU) Méditerranée Infection de Marseille, diri­gé par le pro­fes­seur Didier Raoult, d’utiliser l’hydroxychloroquine de façon excep­tion­nelle pour trai­ter des patients atteints du Covid-19, le 23 octobre.

Les autres infos