Combien de morts dans la Loire avec la chloroquine ?

C’é­tait le traite­ment inespéré du pro­fesseur Raoult… Un espoir déçu. Aujour­d’hui, des sci­en­tifiques reto­quent le traite­ment à la chloro­quine et ont pub­lié une méta-analyse (étude basée sur plusieurs enquêtes indépen­dantes).

La con­clu­sion de cette enquête est que le traite­ment à la chloro­quine accroît la mor­tal­ité “rel­a­tive” (c’est-à-dire la mor­tal­ité “nor­male” de la Covid-19) des malades de 2 à 20%. Cette analyse porterait sur des études avec un groupe place­bo, sur des patients hos­pi­tal­isés : ce qui fait 10 012 au total.

La méta-analyse con­clut qu’en France on aurait assisté à un nom­bre de décès sup­plé­men­taires de 700 à 7 003. Dans la Loire, cela représen­terait entre 7 et 70 décès de plus du Covid au 28 octo­bre !

Rap­pelons que l’A­gence nationale de sécu­rité du médica­ment et des pro­duits de san­té (ANSM) a rejeté la demande de l’Institut hos­pi­ta­lo-uni­ver­si­taire (IHU) Méditer­ranée Infec­tion de Mar­seille, dirigé par le pro­fesseur Didi­er Raoult, d’utiliser l’hydroxychloroquine de façon excep­tion­nelle pour traiter des patients atteints du Covid-19, le 23 octo­bre.

Les autres infos