Coronavirus : Les muni­ci­pales dans la Loire

Pour les élections municipales la ville de Saint-Etienne prend des mesures de prévention.

Ce jeu­di 2 avril, le chef de l’Etat doit rece­voir des pré­si­dents de l’as­sem­blée natio­nale et du sénat à pro­pos du deuxième tour des muni­ci­pales dans 4000 com­munes de notre pays dont 25 sur 323 com­munes dans la Loire. 

Parmi les com­munes ligé­riennes impac­tées, on peut citer Saint-Etienne, Rive-de-Gier et Firminy. Selon des jour­naux comme le Figaro et la presse ter­ri­to­riale, une élec­tion à deux tours pour­rait être pro­gram­mée en octobre pour ces com­munes. On se diri­ge­rait vers une élec­tion muni­ci­pale à l’au­tomne et le conseil d’Etat va dans ce sens. D’autre part, de nom­breux recours en annu­la­tion ont été dépo­sés dans toute la France. C’est le cas à Lorette avec l’op­po­sante de Gérard Tardy et à Saint-Chamond où trois listes ont dépo­sé un recours. 

Beaucoup estiment que le taux d’abs­ten­tion engendre “une illé­gi­ti­mi­té” des résul­tats. Pendant ce temps, l’é­lec­tion des pré­si­dents d’in­ter­com­mu­na­li­té est repous­sée. C’est l cas à Saint-Etienne Métropole comme ailleurs d’au­tant que la date d’ins­tal­la­tion des conseils muni­ci­paux élus le 15 mars n’est pas encore fixée.

Pat Françon

Les autres infos
Les autres infos