Coronavirus : nouvelles annonces de la ville de Saint-Etienne

La cel­lule de coor­di­na­tion muni­ci­pale, s’est réunie ce ven­dre­di 3 avril. Pré­si­dée par le maire et pré­sident de Saint-Etienne Métro­pole, Gaël Per­driau, la réunion de tra­vail a per­mis d’a­bor­der plu­sieurs sujets et de nou­velles déci­sions ont été prises afin de répondre aux urgences du moment.

La ville de Saint-Etienne met des masques à la dis­po­si­tion des aides à domi­cile et des ambu­lan­ciers

La ville de Saint-Etienne a réus­si à se pro­cu­rer des masques des Tis­sages de Char­lieu. Gaël Per­driau a pris la déci­sion que ces der­niers, seront remis aux aides à domi­cile et ambu­lan­ciers tra­vaillant ou habi­tant à Saint-Etienne (sur simple pré­sen­ta­tion d’un jus­ti­fi­ca­tif pro­fes­sion­nel, type fiche de paie). La dis­tri­bu­tion de ces masques lavables donc pou­vant être réuti­li­sés plu­sieurs fois, se dérou­le­ra, à comp­ter de lun­di 6 avril, à l’ac­cueil de l’Hô­tel de ville, aux heures d’ou­ver­ture au public du lun­di au jeu­di de 8h45 à 17h00 et le ven­dre­di de 8h45 à 16h30. Ren­sei­gne­ments com­plé­men­taires auprès de la pla­te­forme télé­pho­nique de la ville de Saint-Etienne, Saint-Etienne bon­jour au 04 77 48 77 48

Mon­sieur le pré­fet de la Loire abonde dans le sens de la déci­sion prise par Gaël Per­driau sur le net­toyage de l’es­pace public

L’in­for­ma­tion com­mu­ni­quée jeu­di soir aux maires par le pré­fet de la Loire concer­nant le net­toyage de l’es­pace public en période de crise sani­taire, abonde dans le sens de la déci­sion prise par Gaël Per­driau, tenant compte de l’a­vis sur le sujet des auto­ri­tés scien­ti­fiques et sani­taires. En effet, pour mon­sieur le pré­fet de la Loire : « L’ef­fi­ca­ci­té de la dés­in­fec­tion sys­té­ma­tique des rues pour lut­ter contre la pro­pa­ga­tion du virus n’est pas démon­trée. Par ailleurs l’im­pact éven­tuel de l’u­ti­li­sa­tion mas­sive de pro­duits dés­in­fec­tants dans les lieux publics peut poser un pro­blème envi­ron­ne­men­tal et sani­taire non négli­geable. Pour lut­ter contre la pro­pa­ga­tion du virus, le confi­ne­ment, le res­pect des règles d’hy­giène et de dis­tan­cia­tion sont les méthodes qui ont mon­tré leur effi­ca­ci­té ». CQFD. Cela vient aus­si confir­mer les échanges ayant eu lieu à ce sujet  entre les maires des trente plus grandes villes de France de l’as­so­cia­tion France urbaine.

Des tablettes numé­riques sup­plé­men­taires pour les éco­liers sté­pha­nois

Il a été déci­dé ce matin, en lien avec l’E­du­ca­tion natio­nale, la mise à dis­po­si­tion de 22 tablettes numé­riques sup­plé­men­taires adap­tées aux ensei­gne­ments, qui pour­ront être remises, le temps du confi­ne­ment, à des élèves qui en ont la néces­si­té pour effec­tuer leur tra­vail sco­laire et dont les familles ne dis­posent pas d’ou­tils infor­ma­tiques à leur domi­cile. 

Le Conser­va­toire Mas­se­net s’a­dapte à la période de confi­ne­ment

Bonne nou­velle, grâce à un tra­vail col­lec­tif et à l’en­ga­ge­ment de l’en­semble des ensei­gnants du Conser­va­toire, ce der­nier est désor­mais en mesure de pro­po­ser des solu­tions de conti­nui­té péda­go­gique et ça marche ! l’or­ga­ni­sa­tion des cours régu­liers se fait selon 3 moda­li­tés : en visio confé­rence, smart­phone ou ordi­na­teur, avec envoi d’en­re­gis­tre­ments audio ou vidéo aux pro­fes­seurs qui peuvent ain­si faire un retour par mail ou télé­phone. Mais d’autres ini­tia­tives péda­go­giques ont éga­le­ment été lan­cées avec les musi­ciens inter­ve­nant nor­ma­le­ment en milieu sco­laire et les pro­fes­seurs en charge des orchestres à l’é­cole, ou encore avec la média­thèque du Conser­va­toire qui envoie des conseils ciblés sur le conte­nu des cours pour com­plé­ter  l’offre numé­rique des média­thèques muni­ci­pales. 

Autre belle action, pour gar­der le lien avec les rési­dents des Rési­dences pour per­sonnes âgées (RPA) muni­ci­pales, les élèves du Conser­va­toire enre­gistrent des moments musi­caux à des­ti­na­tion des rési­dents. Ces enre­gis­tre­ments sont ensuite acces­sibles sur les tablettes numé­riques dis­po­nibles dans les RPA. Une action concrète démon­trant que le lien inter­gé­né­ra­tion­nel existe bel et bien et qu’il est par­ti­cu­liè­re­ment fort à Saint-Etienne. 

Les autres infos