Coronavirus : nou­velles mesures de la ville de Saint-Etienne

Les mesures prises ce same­di 28 mars par la cel­lule de coor­di­na­tion muni­ci­pale de la ville de Saint-Etienne.

Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, pré­sident de Saint-Etienne Métropole a pré­si­dé ce matin une nou­velle réunion de la cel­lule de coor­di­na­tion muni­ci­pale au cours de laquelle plu­sieurs déci­sions impor­tantes on été prises :

Lundi der­nier, le pre­mier Ministre énon­çait une nou­velle règle pour amé­lio­rer le confi­ne­ment des per­sonnes, seul moyen aujourd’­hui de lut­ter effi­ca­ce­ment contre ce virus de la mort qu’est le coronavirus : 

la fer­me­ture des mar­chés sauf déro­ga­tion excep­tion­nelle quand il s’a­git du seul moyen de se pro­cu­rer des ali­ments, notam­ment frais. Pourtant il y a deux jours, le gou­ver­ne­ment est reve­nu sur cette annonce, avec un cer­tain nombre d’as­sou­plis­se­ments des règles déro­ga­toires appli­cables aux mar­chés ren­dant incom­pré­hen­sible et inco­hé­rente ces déci­sions suc­ces­sives. Pour Gaël Perdriau :  (…) La logique gou­ver­ne­men­tale, jusque là por­tée par le sou­ci de la sécu­ri­té sani­taire, a chan­gé sou­dai­ne­ment de cap. Comment peut-on sérieu­se­ment annon­cer, le pro­lon­ge­ment du confi­ne­ment jus­qu’au 15 avril afin de bri­ser la vague épi­dé­mique et en même temps, pro­po­ser l’as­sou­plis­se­ment des règles de tenue des mar­chés pour­tant pré­sen­tés, quelques jours aupa­ra­vant, comme indis­pen­sables à la pro­tec­tion de la vie de nos conci­toyens. Pour ma part, en mon âme et conscience, après avoir consul­té à nou­veau les auto­ri­tés sani­taires au niveau local, je ne sol­li­ci­te­rai aucune déro­ga­tion. J’estime qu’il est de mon devoir, en tant que maire, de pro­té­ger la popu­la­tion contre un risque sani­taire majeur (…). Je pré­fère me trom­per en ayant le sen­ti­ment de tout faire pour pro­té­ger mes conci­toyens (…). Pour autant cette éva­lua­tion que je conduis quo­ti­dien­ne­ment n’est pas figée (…). Cette déci­sion aujourd’­hui je la prends afin de per­mettre aux per­son­nels soi­gnants de pou­voir com­battre, au niveau local, ce pic épi­dé­mique annon­cé ces tout pro­chains jours, dans les meilleures condi­tions possibles”. 


Concernant plus par­ti­cu­liè­re­ment les pro­duc­teurs locaux qui étaient pré­sents sur les mar­chés et l’ap­pro­vi­sion­ne­ment en pro­duits ali­men­taires, Gaël Perdriau explique :“Si l’offre actuelle pré­sente dans nos com­merces est suf­fi­sante, j’ai sou­hai­té néan­moins la ren­for­cer pour sécu­ri­ser, au maxi­mum l’ap­pro­vi­sion­ne­ment ali­men­taire des Stéphanois. J’ai, pour cela, sol­li­ci­té notre mar­ché de gros local pour qu’il s’ap­pro­vi­sionne auprès des pro­duc­teurs locaux et enri­chisse ain­si la gamme des pro­duits qu’il peut pro­po­ser via les grossistes. 

Les pro­duc­teurs locaux pré­sents sur les mar­chés sté­pha­nois qui le sou­hai­te­ront pour­ront éga­le­ment dis­po­ser gra­tui­te­ment d’es­pace dans le mar­ché de gros* et vendre direc­te­ment aux com­merces ali­men­taires de proxi­mi­té (365 ouverts à Saint-Etienne en période de crise sani­taire — liste dis­po­nible sur la carte inter­ac­tive pré­sente sur le site de la ville www.saint-etienne.fr). Les Stéphanois pour­ront ain­si trou­ver des pro­duits de pro­duc­teurs locaux aupa­ra­vant pro­po­sés sur les mar­chés. Cette solu­tion accep­tée par l’en­semble de la filière pro­fes­sion­nelle per­met de marier tous les objec­tifs. Elle per­met sur­tout de res­pec­ter le prin­cipe de sécu­ri­té sani­taire qui devrait être le seul guide de tout déci­deur poli­tique en ce moment”. Tout comme pour le Marché de Gros, Gaël Perdriau a obte­nu l’as­su­rance d’Ellior qui confec­tionne dans la période actuelle, quelque 500 repas quo­ti­dien­ne­ment, que soit pri­vi­lé­gié les pro­duits des pro­duc­teurs locaux.

* Pour toute demande des pro­duc­teurs locaux et com­mer­çants pour le Marché de Gros : Tél : 04 77 21 41 90 mail : assistance@groupe-atrium.fr (réfé­rence Marché de Gros — COVID)

L’accueil en crèches et écoles élar­gi aux enfants de poli­ciers (muni­ci­paux ou natio­naux), aux enfants de sapeurs-pom­piers, et aux enfants de per­son­nel du sec­teur de la Justice

Après l’a­voir mis en place pour le per­son­nel soi­gnant (per­son­nel tra­vaillant en éta­blis­se­ments de san­té publics/privés, en éta­blis­se­ments médi­co-sociaux, pro­fes­sion­nels de san­té et médi­co-sociaux de la ville), Gaël Perdriau a pris la déci­sion, ce matin, d’é­lar­gir l’ac­cueil en crèches et écoles élé­men­taires, aux enfants de poli­ciers muni­ci­paux ou natio­naux, aux enfants de sapeurs-pom­piers et aux enfants de per­son­nel du sec­teur de la Justice, habi­tant ou tra­vaillant à Saint-Etienne (pré­sen­ta­tion d’un jus­ti­fi­ca­tif pro­fes­sion­nel ou de domi­cile). Ce sont là des ser­vices publics essen­tiels qui contri­buent au main­tien de la tran­quilli­té et de l’ordre public. Il est  fon­da­men­tal que ces mis­sions soient main­te­nues pour tous les Stéphanois, explique Gaël Perdriau Rappelons que cet accueil se fait 7 jours sur 7, en par­faite col­la­bo­ra­tion avec l’Inspection d’Académie. Pour toute demande d’information/d’inscription, il convient de contac­ter la pla­te­forme télé­pho­nique de la mai­rie, Saint-Etienne Bonjour au 04 77 48 77 48.

Mise en place, avec la STAS, d’un trans­port à la demande et gra­tuit pour le per­son­nel soi­gnant.

Gaël Perdriau a acté ce matin la mise en place d’un ser­vice de trans­port à la demande dédié et gra­tuit pour le per­son­nel soi­gnant entre les éta­blis­se­ments de san­té (hôpi­taux publics et pri­vés, cli­niques, Ehpad) et leur domi­cile. Grâce à ce ser­vice spé­ci­fique, nous espé­rons appor­ter encore plus de tran­quilli­té à tous ces per­son­nels, comme nous l’a­vons fait en orga­ni­sant l’ac­cueil des enfants dans nos écoles et nos crèches depuis le début de la crise sani­taire ou encore en dis­tri­buant des masques à tous les soi­gnants du sec­teur libé­ral explique Gaël Perdriau. Concrètement il suf­fi­ra à par­tir de lun­di 30 mars d’a­voir une attes­ta­tion de l’employeur  (le ser­vice de trans­port à la demande fonc­tion­ne­ra dès mar­di 31 mars) et  de s’ins­crire la veille avant midi à l’a­dresse mail spé­ci­fique : tad.sante@reseau-stas.fr. Il sera pos­sible de réser­ver ses tra­jets sur la semaine voire davan­tage. L’amplitude du ser­vice mis en place est de 5h30 à 21h30. Toujours dans le domaine des trans­ports , afin de per­mettre aux per­son­nels de san­té de se rendre sur leur lieu de tra­vail, le réseau de trans­ports en com­mun a mis en place des ampli­tudes horaires adap­tées et un ensemble de cor­res­pon­dances entre les lignes de trams, métro­po­li­taines et les lignes de soi­rée. Quant au ser­vice HANDISTAS, celui a été réac­ti­vé avec de nou­velles direc­tives claires pour que la sécu­ri­té sani­taire lors du trans­port soit encore davan­tage assurée.

Collecte des car­tons et des masques pour les com­merces ali­men­taires et tabac-presse ouverts et collectés

- Autre déci­sion prise concer­nant cette fois-ci la col­lecte des car­tons, des tour­nées seront réa­li­sées les mar­dis et mer­cre­dis, avec la col­lecte sélec­tive notam­ment pour les éta­blis­se­ments de soins, les phar­ma­cies, les tabacs presse et les com­merces ali­men­taires ins­crits pour ces tour­nées spé­ci­fiques. Une infor­ma­tion sera faite direc­te­ment auprès des com­mer­çants par les pla­ciers de la ville de Saint-Etienne qui remet­tront éga­le­ment deux masques de pro­tec­tion à chaque commerçant.

Les autres infos