Covid-19 dans la Loire : les auto­tests pour les moins de 15 ans

Des auto­tests sont en pré­pa­ra­tion. Selon la Haute Autorité de Santé, cette déci­sion per­met d’augmenter sen­si­ble­ment la faci­li­té et la capa­ci­té de dépis­tage du Covid-19, notam­ment dans les écoles.

 

Distribution dans les écoles de la Loire

Depuis ce lun­di, ils sont auto­ri­sés par pré­lè­ve­ment sali­vaire avec un résul­tat rapide pour les mater­nelles et pri­maires. L’avantage, pas besoin d’enfoncer dans le nez, les enfants auront moins d’appréhension. Et nasal chez les autres.

 

L’atout : un résul­tat en 15 minutes

Bel avan­tage, un résul­tat rapide, sans besoin d’attendre en labo­ra­toire, chez le méde­cin ou en phar­ma­cie. « Ainsi, les étu­diants, lycéens et col­lé­giens peuvent réa­li­ser l’autotest en auto­no­mie (après une pre­mière réa­li­sa­tion sous la super­vi­sion d’un adulte com­pé­tent, si besoin). Pour les élèves en école pri­maire, l’auto-prélèvement ini­tia­le­ment super­vi­sé est éga­le­ment envi­sa­geable, mais il est pré­fé­rable que le test soit fait par les parents ou le per­son­nel for­mé. Pour les enfants en école mater­nelle, le pré­lè­ve­ment et le test devront être réa­li­sés par ces mêmes acteurs », rap­pelle la HAS.

Les autres infos
Les autres infos