Crown Agency : se réin­ven­ter pour faire face à la crise sanitaire

Si l’on énu­mère les sec­teurs qui ont été gran­de­ment affec­tés par la crise sani­taire de la COVID-19, on ne peut négli­ger le sec­teur de l’événementiel. Au cours d’un entre­tien avec Amandine Costa, co-gérante de Crown Agency, nous avons pu décou­vrir les cou­lisses de l’agence ain­si que ses res­sources pour faire face à l’état actuel du secteur.

Une agence d’hôtes et d’hôtesses pure­ment stéphanoise

Crown Agency est une agence d’hôtes et d’hôtesses fon­dée en août 2018 et actuel­le­ment basée à Saint-Étienne. Composée de 600 hôtesses, le cata­logue de l’agence est com­plet et per­met donc de répondre à un large éven­tail de demandes des clients.

« Notre objec­tif est réel­le­ment de pro­po­ser des ser­vices qui puissent s’adapter à tous les domaines car tout le monde peut avoir besoin d’hôtesses. »

En entre­prise, lors d’événement ou pour des mis­sions d’animation, l’agence déploie ses hôtes et hôtesses par­tout sur le ter­ri­toire, aux besoins de leurs clients. Leurs pres­ta­tions sur mesure, répu­tées pour être haut de gamme, séduisent des entre­prises de tous les sec­teurs (res­tau­ra­tion, mode, hôtel­le­rie, sport…).

« On s’est réin­ven­tées pour survivre. »

La situa­tion ayant for­te­ment affec­té le sec­teur de l’événementiel, l’agence a été beau­coup moins sol­li­ci­tée pour ses ser­vices d’hôtes et d’hôtesses. La dimi­nu­tion de cette acti­vi­té, qui leur pre­nait la majeure par­tie de leur temps a ain­si per­mis de réflé­chir à d’autres pro­jets. Elles ont donc sai­si cette nou­velle oppor­tu­ni­té pour déve­lop­per de nou­velles branches.

L’agence a notam­ment peau­fi­né son acti­vi­té d’agence d’influenceurs qui consiste à mettre en rela­tion des entre­prises avec des influen­ceurs qui leur cor­res­pondent, en termes de com­mu­nau­té, de loca­li­sa­tion etc. Et, petit à petit, cela les a orien­tées vers une nou­velle activité :

« On s’est aper­çues que notre acti­vi­té de com­mu­ni­ty mana­ge­ment était la conti­nui­té de nos ser­vices de mise en rela­tion avec les influen­ceurs. Elle nous per­met­tait de suivre l’évolution de nos clients et leur per­met­taient à eux de mieux pro­fi­ter de leur gain de visi­bi­li­té. On a donc, très vite, embau­ché une com­mu­ni­ty mana­ger qui puisse pro­po­ser à nos clients le meilleur de ces pres­ta­tions et nous sommes très satis­faites de voir notre agence évoluer. »

Un futur incer­tain mais prometteur

Même s’il est dif­fi­cile à l’heure actuelle de se pro­je­ter sur le court et le long terme, l’a­gence a déjà réflé­chi à cer­tains aspects.

« Comme un grand nombre d’autres entre­prises, notre agence connait des hauts et des bas. Il est vrai que le manque de visi­bi­li­té n’aide en rien. Cependant, mal­gré les impré­vus, on essaie de res­ter opti­mistes quant à l’avenir. Nous sou­hai­te­rions main­te­nir les autres domaines d’activités que l’on a déve­lop­pé, même après cette période difficile. »

Que leurs clients se ras­surent, ils pour­ront tou­jours faire appel à cette équipe de choc pour la reprise de leurs évé­ne­ments mais pas uni­que­ment. En cas de besoin d’influenceurs ou de ges­tion de leurs réseaux sociaux, Crown Agency sera éga­le­ment d’attaque pour satis­faire leurs besoins.

Ce qu’il faut en rete­nir : savoir iden­ti­fier et sai­sir les oppor­tu­ni­tés lorsqu’elles se présentent !

Les autres infos
Les autres infos