Décès d’Henri Lagnier : réaction de Gaël Perdriau

« C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès d’Henri Lagnier, ce vendredi 19 février. Médecin à la SOMA, il exerçait également en libéral avec dévouement et abnégation pour ses patients. J’ai rencontré Henri lors de notre premier mandat de conseillers municipaux de Saint-Etienne en 1995.

Il en était le doyen et moi le benjamin. En charge des ressources humaines, il recevait des journées entières nos concitoyens qui le sollicitaient pour un soutien, un conseil, une écoute. Une amitié très forte est née et nous avons partagé de nombreux combats politiques mais aussi de nombreuses passions communes.

Passionné de littérature, d’histoire, de musique, il était féru d’opéra, qu’il m’a fait découvrir. C’était un érudit, un humaniste, généreux, qui a servi toute sa vie les autres, par sa profession et ses engagements.

Au fil des années, j’ai noué une amitié profonde avec lui. Au nom du conseil municipal de Saint-Etienne, je rends hommage à l’élu disponible, à l’écoute de tous, efficace, engagé et convaincu qu’il était.

À titre personnel, c’est l’ami que je salue et remercie. Il est parti rejoindre son épouse Marie-Claire, qui nous avait quittés en octobre dernier. Je présente mes sincères condoléances à son fils François, a ses petits enfants Clément et Paul « .

Les autres infos
Les autres infos