Déclaration de Macron : un gouvernement au bord de la crise de nerfs

On rapporte les mots du gouvernement «des décisions ont été actées » pendant le conseil de défense. Macron va les présenter aux Français ce mercredi soir.

Que va annoncer Emmanuel Macron ? Les vacances de printemps vont-elles être avancées ? Les mesures de reconfinement même « partiel » étendues à d’autres départements ? Les réponses, si tout est respecté du côté de l’Élysée, ce soir en direct à 20h sur 42info.fr

Concernés, les déplacements : donc un reconfinement ?

 

En France, plus de 5 000 patients sont en réa, et les Français veulent savoir ! Sur les annonces de l’Agence France Presse ce mercredi après-midi, « des décisions ont été actées » et ces mesures, qui visent à voir la lumière au bout du tunnel, seront nationales. Elles concernent notamment : l’école, les déplacements et la vaccination, indique l’AFP.

Un gouvernement au bord de la crise de nerf

 

Après Emmanuel Macron, c’est le Premier Ministre Jean Castex qui va en rajouter. Il prononcera ce jeudi une déclaration. Encore de nouvelles annonces jeudi ?
« Nous avons des semaines difficiles devant nous. Une chose est claire : la France ne refusera pas un malade, le tri des patients n’est pas une option et ne sera jamais une option » déclare Gabriel Attal à l’AFP.

« On a toujours regardé avec lucidité et humilité la gestion de cette épidémie. Il y a des choses qui ont été réussies. Il y a des points qui l’ont moins été. Il y a eu des erreurs probablement. Je crois que l’important, c’est de le reconnaître », a déclaré le représentant du gouvernement.

 

Il y a des choses qui ne vont pas !!!

 

« Il y a eu des erreurs probablement » explique Gabriel Attal, interrogé à ce sujet à l’issue du conseil des ministres. « Il y a quelques jours ou quelques semaines, dans l’épisode autour de l’attestation, on sait reconnaître quand il y a des choses qui ne vont pas », a-t-il ajouté à un journaliste présent en conférence de presse. « Cette attestation avait été aussitôt simplifiée. Elle n’est finalement nécessaire que pour les déplacements durant le couvre-feu, et pour ceux qui dépassent les 10 km ».
Le représentant rajoute aussi dans sa réponse : « le fait d’avoir refusé depuis le début de cette crise de mettre notre hôpital en situation de trier les malades, le fait de continuer à accélérer notre campagne de vaccination nous permet d’avoir une lumière au bout du tunnel ».

Les autres infos
Les autres infos
Déclaration de Macron : un gouvernement au bord de la crise de nerfs - 42Info.fr

Déclaration de Macron : un gouvernement au bord de la crise de nerfs

On rapporte les mots du gouvernement «des décisions ont été actées » pendant le conseil de défense. Macron va les présenter aux Français ce mercredi soir.

Que va annoncer Emmanuel Macron ? Les vacances de printemps vont-elles être avancées ? Les mesures de reconfinement même « partiel » étendues à d’autres départements ? Les réponses, si tout est respecté du côté de l’Élysée, ce soir en direct à 20h sur 42info.fr

Concernés, les déplacements : donc un reconfinement ?

 

En France, plus de 5 000 patients sont en réa, et les Français veulent savoir ! Sur les annonces de l’Agence France Presse ce mercredi après-midi, « des décisions ont été actées » et ces mesures, qui visent à voir la lumière au bout du tunnel, seront nationales. Elles concernent notamment : l’école, les déplacements et la vaccination, indique l’AFP.

Un gouvernement au bord de la crise de nerf

 

Après Emmanuel Macron, c’est le Premier Ministre Jean Castex qui va en rajouter. Il prononcera ce jeudi une déclaration. Encore de nouvelles annonces jeudi ?
« Nous avons des semaines difficiles devant nous. Une chose est claire : la France ne refusera pas un malade, le tri des patients n’est pas une option et ne sera jamais une option » déclare Gabriel Attal à l’AFP.

« On a toujours regardé avec lucidité et humilité la gestion de cette épidémie. Il y a des choses qui ont été réussies. Il y a des points qui l’ont moins été. Il y a eu des erreurs probablement. Je crois que l’important, c’est de le reconnaître », a déclaré le représentant du gouvernement.

 

Il y a des choses qui ne vont pas !!!

 

« Il y a eu des erreurs probablement » explique Gabriel Attal, interrogé à ce sujet à l’issue du conseil des ministres. « Il y a quelques jours ou quelques semaines, dans l’épisode autour de l’attestation, on sait reconnaître quand il y a des choses qui ne vont pas », a-t-il ajouté à un journaliste présent en conférence de presse. « Cette attestation avait été aussitôt simplifiée. Elle n’est finalement nécessaire que pour les déplacements durant le couvre-feu, et pour ceux qui dépassent les 10 km ».
Le représentant rajoute aussi dans sa réponse : « le fait d’avoir refusé depuis le début de cette crise de mettre notre hôpital en situation de trier les malades, le fait de continuer à accélérer notre campagne de vaccination nous permet d’avoir une lumière au bout du tunnel ».

Les autres infos
Les autres infos