Démission, câlin et poupée gonflable… les histoires les plus insolites du confinement

Des his­toires inso­lites trou­vées par nos con­frères de La Dépêche.fr. Une bonne tranche d’hu­mour à décou­vrir.

  • Les plus chauds

À la Grande-Motte, dans l’Hérault, la police munic­i­pale a été aver­tie par un riverain qu’un cou­ple s’adon­nait à des ébats intimes sur la plage. Résul­tat : 270 euros d’a­mende.closevolume_off

Au Roy­aume-Uni, l’un des prin­ci­paux con­seillers sci­en­tifiques du gou­verne­ment a démis­sion­né. Celui qui plaidait pour un con­fine­ment très strict de la pop­u­la­tion a recon­nu… avoir accueil­li chez lui sa maîtresse en pleine épidémie de coro­n­avirus.

  • Les plus sauvages

Privée des fes­ti­va­liers, la Croisette can­noise a reçu ce week-end la vis­ite d’une star­lette improb­a­ble, un jeune san­gli­er d’une cinquan­taine de kilos.

Dans les rues vides de Foix, en Ariège, une infir­mière a, elle, aperçu un jeune chevreuilen train de se balad­er en ville. Moins poé­tique et plus inhab­ituel, une pieu­vre géante a été aperçue dans les canaux de Venise.

Deux daims, un zèbre et des poneys prof­i­tant de la déser­ti­fi­ca­tion des rues ont à leur tour été repérés par des inter­nautes dans deux villes de région parisi­enne. Tout comme des otaries ont prof­ité du con­fine­ment imposé aux humains pour pren­dre leurs ais­es dans la sta­tion bal­néaire de Mar del Pla­ta, sur la côte Ouest de l’Ar­gen­tine.

Dans l’Ar­iège, ce fut beau­coup moins con­fort­able pour une vache laitière blessée et en mau­vaise pos­ture en pleine mon­tagne, heureuse­ment sauvée par les pom­piers.

Les sapeurs-pom­piers arié­geois ont par­ticipé au sauve­tage peu com­mun d’une vache laitière blessée et en mau­vaise pos­ture en pleine mon­tagne.

  • Les plus trompeurs

Deux habi­tants d’Hyères dans le Var ont bravé l’in­ter­dic­tion de se ren­dre sur le lit­toral, en se déguisant en bouée de bal­is­age.

À Carnon, un gen­darme a fail­li con­trôler une poupée gon­flable sur la plage, provo­quant l’hi­lar­ité des obser­va­teurs.

  • Le plus légal­iste

Dans le Lot, une ran­don­neuse, chargée par un san­gli­er et blessée, n’a pas appelé les sec­ours car elle n’avait pas son attes­ta­tion déroga­toire.

  • Le plus mignon

En plein direct à la télé, le fils du social­iste Olivi­er Fau­re est venu lui faire un câlin.

  • Le plus roman­tique

En plein con­fine­ment, une Toulou­saine a ren­con­tré l’amour sur inter­net. Les deux tourtereaux comptent se retrou­ver physique­ment dès que pos­si­ble.

  • Le plus déter­miné

Une vétéri­naire bre­tonne a passé plus de douze heures sur la route pour venir adopter un chien dans le refuge de Cas­tel­sar­rasin grâce à la déro­ga­tion de sor­tie.

  • Le plus dia­bolique

Le fes­ti­val préféré des amoureux de métal a lancé une cagnotte des­tin­er à aider le CHU de Nantes à faire face à la crise de coro­n­avirus. Résul­tat : 66 666 euros glanés. Dia­bolique !

  • Le plus dansant

Les pom­piers de Lal­benque ont relevé le défi du “Oh Nanana Chal­lenge” et ont fait par­ler d’eux sur les réseaux soci­aux.

  • Le plus chanceux

Alors qu’elle s’en­nuyait en pleine péri­ode de con­fine­ment, une Bri­tan­nique a décidé d’u­tilis­er le détecteur de métaux de son fils pour son­der son jardin. Et elle a fait une incroy­able décou­verte.

  • Le plus peo­ple

En plein live sur les réseaux soci­aux depuis sa cui­sine, le chanteur Raphaël s’est fait rép­ri­man­der par sa femme, l’ac­trice Mélanie Thier­ry. Une séquence de la vie de tous les jours dev­enue culte.

  • Le plus religieux

À Limo­ges, un prêtre a pro­posé à ses paroissiens de recueil­lir leur con­fes­sion en “dri­ve”. Avec ou sans frite ?

  • Le plus sportif

La pandémie de coro­n­avirus a poussé les parieurs, sevrés de ten­nis, à se tourn­er vers le ping-pong.

  • Le plus idiot

Ivre, un auto­mo­biliste de Savoie a voulu échap­per aux gen­darmes et a escal­adé… le mur de la gen­darmerie.

  • Le plus ren­ver­sant

Au cours d’une con­férence de presse, le Pre­mier min­istre Edouard Philippe a fait un point con­cer­nant les DOM-TOM à grand ren­fort de cartes et graphiques, qui étaient présen­tés… à l’en­vers.

  • Le plus mar­quant

En Suède, un indi­vidu s’est fait tatouer le vis­age d’An­ders Teg­nell sur le bras gauche. Anders Teg­nell, une star du rock ou un joueur de foot ? Non, il s’ag­it d’un épidémi­ol­o­giste de l’A­gence sué­doise de san­té publique, sorte de “Jérôme Salomon sué­dois”.

  • Le plus dur à porter

Un cou­ple d’In­di­ens a eu le bon­heur d’ac­cueil­lir dans leur vie des jumeaux. Et pour fêter ça, ils ont décidé de les bap­tis­er avec des prénoms de cir­con­stance : Covid (le garçon) et Coro­na (la fille).

  • Le plus inat­ten­du

À Toulouse, des policiers inter­ve­naient à la base pour inter­peller un exhi­bi­tion­niste. Finale­ment ce dernier a pris la fuite, mais les forces de l’or­dre sont alors tombé sur un point de deal qu’ils ont pu déman­tel­er ! 

  • Les plus high-tech

Spot, un chien robot à la démarche plutôt réal­iste est en test dans un parc de Sin­gapour, pour faire respecter les règles de dis­tan­ci­a­tion physique. 

Cinq Toulou­sains ont de leur côté redonné vie au Biki­ni dans un jeu vidéo.

Les autres infos