La culture et le cinéma en berne à Saint-Etienne

La nouvelle vient de tomber comme un glas pour les cinéphiles. Franck Riester, le ministre de la Culture vient d’annoncer sur France Info que la réouverture des salles de cinéma ne se fera pas « a priori avant l’été ». Le Méliès, Le Camion rouge et l’Alhambra à Saint-Étienne devront rester fermer comme tous les cinémas de la Loire. Un vrai coup dur pour les gérants des salles.

Sylvie du Parc, la patronne des deux cinémas stéphanois, attendait avec impuissance cette nouvelle alors que les salariés de l’Alhambra et du Camion rouge sont au chômage partiel. Une situation compliquée alors que ces deux cinémas stéphanois sont à vendre.

Au micro de France Info, le ministre de la Culture s’explique : « Aujourd’hui on a considéré que le fait d’être dans une salle confinée à plusieurs dizaines de personnes en même temps pouvait poser problème en terme de risque de circulation du virus. Il y a des départements où le virus circule beaucoup, d’autres où il circule moins. Et les salles de cinéma souhaitent qu’on puisse ouvrir en même temps partout en France. Pour autant, effectivement, on avance bien dans les discussions avec les salles de cinéma pour essayer de prévoir une date d’ouverture, mais qui ne sera confirmée que fin mai, début juin, au moment où le Premier ministre fera le point, trois semaines après le début du déconfinement, sur l’évolution de la circulation du virus et la possibilité ou non d’aller plus loin dans le déconfinement ». 

Une réouverture des médiathèques en France, mais pas des cinémas

Franck Riester souhaite échanger avec la filière des salles de cinéma, en lien avec les éditeurs et les salles de cinéma. « On discute des modalités de mise en œuvre des mesures de sécurité sanitaire pour leurs publics ». Pour le ministre de la Culture, « Ces modalités seront validées par le ministère de la Santé pour être effectives. Il y a en gros quatre semaines entre le moment où l’on décide de rouvrir et le moment où l’on peut officiellement rouvrir, notamment pour une question d’organisation de la distribution des films et la mise en œuvre pratique des consignes sanitaires dans les salles. A priori, ça ne sera pas avant l’été ».

Pas de grands rassemblements pour le moment

Pour le ministre, les festivals et les grands rassemblements de plus de 5000 personnes ne sont pas autorisés avant la rentrée, sous réserve de revirement. Pour les dirigeants du Festival Paroles et Musique à Saint-Étienne et ceux de la Rue des Artistes à Saint-Chamond, la crise sanitaire a eu raison de leur mise en place. Et ils ont dû être tout simplement annulés.

Les petits musées peuvent rouvrir

Pour Franck Riester, « Il faut limiter les flux de spectateurs ou de visiteurs qui viendraient de trop loin. On dit qu’il ne faut pas faire de déplacements, sauf exception, et contraintes particulières au-delà de 100 km. Ces musées ou ces monuments historiques qui seraient amenés à attirer des visiteurs bien plus loin que leur bassin de vie ou leur département ne peuvent, dans un premier temps, pas rouvrir. Les autres, en fonction de leur capacité à respecter les règles sanitaires, avec l’avis du maire et ensuite validation par le préfet, peuvent rouvrir ». À Saint-Étienne, le vrai déconfinemet sera évidemment, la réouverture des bars, des restaurants et lieux de loisirs et de culture.