Déplacements entre Saint-Etienne et Lyon facilités

Mal­gré l’a­ban­don par l’E­tat du pro­jet de l’A45, les déplace­ments entre Saint-Eti­enne et Lyon seront-ils un jour facilités ?

La Pré­fec­ture Auvergne-Rhône-Alpes a annon­cé ce mar­di étudi­er le pro­jet de con­struc­tion d’un pont “pour traiter le nœud de Givors-Ter­nay sur l’A47″. Le début des travaux serait envis­agé à l’hori­zon 2024.

Cette idée fait par­tie d’une liste de cinq pro­jets dévoilés à l’is­sue de la troisième réu­nion de con­cer­ta­tion et de suivi pour l’amélio­ra­tion des déplace­ments entre Saint-Eti­enne et Lyon.

Ont aus­si été évo­qués l’amélio­ra­tion des infra­struc­tures routières de l’A47, de l’A72 et de la RN 88, l’amélio­ra­tion du traf­ic fer­rovi­aire avec l’aug­men­ta­tion de la capac­ité des trains qui relient les deux com­munes, l’aug­men­ta­tion de la capac­ité des park­ings des gares ou encore la créa­tion de voies réservées au co-voiturage sur l’A7 au sud de Lyon ain­si que d’aires de co-voiturage, notam­ment sur l’A47.

Pour rap­pel, la loi LOM (loi d’ori­en­ta­tion des mobil­ités) prévoit une enveloppe de 400 mil­lions d’eu­ros financée par l’E­tat pour ces amé­nage­ments d’amélio­ra­tion de la mobil­ité entre la cap­i­tale rho­dani­enne et le chef-lieu ligérien.

Les autres infos