Des entre­prises de la Loire pour fabri­quer les fusils de l’armée

L’armée fran­çaise a lan­cé un appel d’offre pour mettre à niveau son arme­ment et notam­ment son FR-F2.

Le chiffre d’affaires pour cet appel d’offre est colos­sal. 50 mil­lions d’euros. Une somme que cer­taines entre­prises ligé­riennes vou­draient bien rafler. Trois entre­prises de la Loire étaient en liste pour un pre­mier appel. Verney Carron, Rivolier et Humbert. Selon nos confrère de la télé­vi­sion locale TL7, l’entreprise Rivolier de Saint-Just-Saint-Rambert se retire de l’appel d’offre. Pour ten­ter de gagner l’offre de fabri­ca­tion des fusils de l’armée, Verney Carron à Saint-Etienne et Humbert à Veauche vont dépo­ser un seul dos­sier mutua­li­sé. Les deux entre­prises de la Loire doivent dépo­ser le dos­sier avant le 5 octobre au Ministère de La Défense.

Donnez votre avis sur notre page Facebook



Les autres infos
Les autres infos