Des manifestants contre des odeurs à la Talaudière.

Des odeurs insup­por­tables 

Grande mani­fes­ta­tion mer­cre­di matin. Des habi­tants de la Talau­dière, Sor­biers, La Tour-en-Jarez, Saint-Jean-Bon­ne­fonds et Saint-Etienne ont mani­fes­té.

Des odeurs nau­séa­bondes se dégagent quo­ti­dien­ne­ment du sec­teur du Pôle de la Viande.

La direc­tion dépar­te­men­tale de pro­tec­tion de la popu­la­tion et la muni­ci­pa­li­té a ten­té de chan­ger les choses, mais ça n’a rien don­né.

Une opé­ra­tion escar­got com­po­sée d’une dou­zaine de voi­tures était orga­ni­sée mer­cre­di, enca­drée par la police. Une cen­taine de per­sonnes ont arpen­té l’impasse des halles, la route condui­sant au pôle de la viande d’où pro­viennent les odeurs.

La mani­fes­ta­tion a réuni des jeunes et des retrai­tés. D’autres opé­ra­tions sont pré­vues dans un ave­nir proche.

Les par­ti­ci­pants n’en peuvent vrai­ment plus. Cer­tains sont pris d’éternuement, d’autres sont pris de migraines, les enfants sont cloi­son­nés en classe et ne peuvent même pas ouvrir les fenêtres. Il est même impos­sible de res­ter sur les bal­cons, et l’été, l’odeur est encore plus forte. Pour Nadia « C’est insup­por­table, on ne vit plus, impos­sible pour moi de traî­ner dans le jar­din, même dans ma cui­sine je n’ose plus ouvrir la fenêtre quand je fais de la cui­sine ».

Pour Hen­ri c’est inad­mis­sible « La muni­ci­pa­li­té ne se rend pas compte de l’urgence. Mon fils a la tête qui tourne avec toutes ces odeurs, et on ne sait même pas s’il y a des vapeurs dan­ge­reuses pour la san­té, il faut que cela cesse, et vite. Nous avons contac­té la muni­ci­pa­li­té mais per­sonne ne nous à répon­du sur ce sujet sen­sible ».

Les autres infos