Des solutions pour soulager la rue de Laharpe ?

Difficile de circuler dans la rue Laharpe. En particulier aux heures d’entrée et de sortie d’école du lycée Benoit-Charvet. Des solutions semblent être envisagées pour soulager la circulation.

Rue Laharpe : un lycée, une entrée…

La situation n’est pas récente. Les difficultés aux abords du lycée Benoit Charvet durent depuis un certain temps. L’élue socialiste Isabelle Dumestre a porté une nouvelle fois le sujet lors du dernier conseil municipal. La voie unique, à double-sens, rend difficile la bonne circulation aux abords de ce lycée qui accueillent près de 500 élèves.

Des problèmes qui s’additionnent

La mauvaise circulation n’est pas l’unique problème de la rue. Cet engorgement de voitures a un impact direct sur la sécurité des élèves. Ces derniers ne disposant pas « d’espaces où ils peuvent se poser sont effectivement contraints de rester sur la route ou de se tourner vers des espaces privés, ce qui est dans les deux cas problématiques. » (Isabelle Dumestre)

Des discussions et des tests en cours

Pour fluidifier le trafic dans la trafic, Claude Lioger (adjoint à la sécurité et la tranquillité publique et la sécurité civile)  a notamment proposé que le bus de la ligne 21 aille jusqu’au terminus et dépose les lycéens uniquement lorsqu’il redescendrait. Lionel Boucher (adjoint au Maire en charge de la coordination des animations et des grands évènements) a lui mentionné un partage des flux avec l’ouverture potentielle d’une deuxième entrée. Il a par ailleurs annoncé que les lycéens pourront bientôt stationner leurs deux roues dans l’enceinte de l’établissement.

Les autres infos
Les autres infos