Détruire la VAR, ce joueur emblématique dit non non et non

Depuis dimanche après-midi, et le nul concédé par l’AS Saint-Etienne contre Amiens, les supporters de l’ASSE ne décolèrent pas contre l’arbitre et son utilisation de la fameuse VAR. Mais si pas mal de monde se demande si on n’a pas déjà touché les limites de cet outil, il y a un joueur important des Verts qui soutient l’assistance vidéo aux arbitres. Pour Loïc Perrin, il faut tout de même continuer dans cette voie, même si face à l’ASC cela n’a pas été dans le bon sens pour Sainté.

« Je n’ai pas revu les images du but refusé à Kolodziejczak. L’arbitre dit qu’il y a une poussette. S’il le dit, c’est que c’est vrai. Aujourd’hui, la VAR ne nous aide pas. Il y a eu deux ou trois situations dans la surface qui ont apparemment été étudiées et qui ne nous ont pas été favorables. C’est comme cela. C’est contre nous, le jour où nous en bénéficierons, nous serons contents. Je suis pour l’assistance vidéo. Si c’est pour un foot plus juste, c’est très bien. J’ai parlé à l’arbitre, il m’a répondu que toutes les actions étaient visionnées. Sur la main du défenseur amiénois, il me répond que la main n’est pas décollée. Bon, apparemment elle l’est… mais bon », fait remarquer, dans Le Progrès, le capitaine de l’AS Saint-Etienne, nettement moins sévère avec la VAR que certains de ses coéquipiers.