Gaël Perdriau maintient la carte professionnelle en médiathèques

’est une décision très attendue par le corps enseignant de Saint-Etienne. Les professeurs des écoles Stéphanoises avaient annoncé leur colère lors de l’annonce de la fin de l’accès gratuit aux livres en médiathèque. Le maire de Saint-Etienne vient d’adresser un courrier aux directeurs et directrices des écoles municipales de Saint-Etienne dans lequel il confirme le maintien d’une carte professionnelle donnant accès gratuitement aux livres.

Gaël Perdriau explique : « J’ai entendu les réactions. Pleinement convaincu du bénéfice d’un accès facilité au livre et à la lecture pour les enseignants, pour les élèves et pour les acteurs du milieu associatif (…), j’ai le plaisir de vous informer que les cartes professionnelles seront maintenues »

Cinq conditions ont été retenues :

– les nouvelles cartes professionnelles permettront d’emprunter jusqu’à 50 documents tous les deux mois sur l’ensemble du réseau des médiathèques.

– les usages de prêt existant pour les enseignants et les collectivités de la ville de Saint-Etienne sont maintenues dans toutes les médiathèques.

– les professionnels pourront emprunter des documents lors des visites de classes, de crèches et de centres sociaux.

– les documents devront être retournés dans la médiathèque où ils auront été empruntés.

– mise en place d’un plafond du nombre de documents de la réserve jeunesse empruntés.

Et le maire de Saint-Etienne de conclure : “Un bilan sera réalisé, avec un point d’étape dès le mois de novembre 2018”.

En revanche, cette prestation de la ville de Saint-Etienne étant utilisée à plus de 40 % par des personnes extérieures à Saint-Etienne, la question reste posée pour ces dernières.

C’est la raison pour laquelle Gaël Perdriau va très prochainement engager des discussions avec les maires des communes concernées afin de leur proposer des conventions partenariales répartissant les coûts de manière juste et équilibrée, dans un contexte de baisse des dotations de l’Etat.