Deux che­va­liers de la Légion d’Honneur dans la Loire

Florence Rabat, lieu­te­nant-colo­nel chez les pom­piers et Eric Beaumard Vice-cham­pion du monde de sommellerie.

Florence est entrée comme lieu­te­nant dans le ser­vice dépar­te­men­tal d’incendie et de secours (SDIS) de la Loire dans les années 80. Elle est ensuite nom­mée res­pon­sable de la pré­ven­tion du SDIS.

Aujourd’hui, à 56 ans, elle gère l’association « L’Union dépar­te­men­tale des sapeurs-pom­piers », où elle y est secré­taire géné­rale. Cette asso­cia­tion s’occupe, pour le dépar­te­ment, de l’œuvre des pupilles et orphe­lins des sapeurs-pom­piers. Elle donne sans comp­ter dans tous les rôles qu’elle inves­tit. Avec son nou­veau grade de lieu­te­nant-colo­nel, elle va être en charge du déve­lop­pe­ment du volon­ta­riat dans la Loire.

Cette mère de famille est d’un grand altruisme selon Bruno Duperray, com­man­dant volon­taire et pré­sident de l’union dépar­te­men­tal des sapeurs-pompiers.

Ce sont des femmes et des hommes comme ça dont les sapeurs-pom­piers ont besoin.

Ils sont 246 900 sapeurs-pom­piers en France. En 2016, ils ont réa­li­sé 4 500 000 inter­ven­tions. Pour Rolland Notta, pom­pier dans la Loire, Florence Rabat a les qua­li­tés tech­niques du pom­pier mais aus­si les meilleures qua­li­tés humaines envers les autres. Etre pom­pier, c’est un enga­ge­ment citoyen, sou­vent exer­cé en marge d’une acti­vi­té pro­fes­sion­nelle ou sco­laire, qui fait la force de notre modèle de sécu­ri­té civile française.

 

Eric Beaumard, vice-cham­pion du monde de sommellerie

 

Breton de nais­sance, Eric Beaumard est arri­vé dans la Loire en 1987. Cette année- là, il rem­porte la finale du meilleur jeune som­me­lier de France. C’est après un appren­tis­sage en cui­sine qu’il se réoriente vers les vins et après un acci­dent de moto.

Gilles Etéocle, chef du res­tau­rant « La Poularde » à Montrond les Bains recon­naît tous ces talents et lui donne sa chance. Il res­te­ra onze ans à la Poularde.

Ensuite il décide de s’installer à Paris. Il est direc­teur du res­tau­rant « Le Cinq » du palace George V.

En 2017 Eric Beaumard a par­rai­né l’édition des tro­phées de la gas­tro­no­mie, des saveurs et des vins de la Loire et la Haute Loire à Roanne.

C’est un amou­reux des bonnes choses, de la vraie cui­sine gas­tro­no­mique, du bon vin et des femmes et des hommes qui le font.

La Légion d’Honneur est ouverte à tous :

Vous ne le savez peut-être pas mais chaque citoyen peut pro­po­ser un nom, une per­son­na­li­té à déco­rer en four­nis­sant en pré­fec­ture un dos­sier qui com­prend la bio­gra­phie de la per­sonne à déco­rer. Il faut aus­si y appor­ter 50 signa­tures de citoyens majeurs.

Le Président de la République, Emmanuel Macron, sou­haite redon­ner vie à cette façon de déco­rer les citoyens qui ont une his­toire. Il y a aujourd’hui en France 93 000 membres récom­pen­sés pour leurs mérites au ser­vice de la nation. La Légion d’Honneur a été fon­dée par Napoléon Bonaparte en 1802.

Les autres infos