Dino Cinieri soutient les Maires de France

Le député de la 4eme cir­con­scrip­tion de la Loire et con­seiller région­al d’Auvergne-Rhône-Alpes sou­tient, avec l’association des Maires de France, son prési­dent François Baroin. Il cite une phrase d’Emmanuel Macron : « Je m’engage à une chose, si vous l’acceptez, c’est venir chaque année ren­dre compte des engage­ments que je viens de pren­dre, parce que c’est cela l’esprit de respon­s­abil­ité dans la république ». La phrase a été pronon­cée par le Prési­dent de la République le 23 novem­bre 2017 à l’occasion du 100eme Con­grès de l’association des maires de France.

Pour Dino Cinieri, Emmanuel Macron « a rompu sa promesse envers celles et ceux qui ont été élus, directe­ment, par le peu­ple français dans toutes les com­munes de France ». Il sou­tient totale­ment l’association des Maires de France et de son prési­dent François Baroin. « Je com­prends l’amertume et la colère, son équipe, ain­si que mon ami Gaël Per­dri­au qui, en signe de protes­ta­tion, a décidé de démis­sion­ner de sa prési­dence nationale du CEREMA, un étab­lisse­ment pub­lic qui inter­vient dans le développe­ment de pro­jets des col­lec­tiv­ités locales ».

Pour Dino Cinieri, Emmanuel Macron préfère inviter une cen­taine de Maires sous les ors de l’Elysée « plutôt que de venir à leur ren­con­tre comme il s’y était engagé ». Dino Cinieri cri­tique la décon­nec­tion du Prési­dent Français avec les ter­ri­toires et les élu(e)s.

« La Colère s’accumule, la man­i­fes­ta­tion des gilets jaune est l’exemple type ».  Dino Cinieri explique que cette mobil­i­sa­tion des français(es) va per­me­t­tre à l’exécutif et au Prési­dent de la République d’ouvrir les yeux.



Les autres infos