Drame, un joueur de la réserve tué à la Kalachnikov

Un drame s’est produit dans la nuit de dimanche à lundi à la Seyne-sur-Mer. Deux personnes, dont un ado de 14 ans, ont été abattues à la Kalachnikov au cours d’une violente fusillade. William Gomis, défenseur de la réserve de l’ ASSE, aurait ainsi trouvé la mort dans ce règlement de comptes.

D’après les informations relayées ce matin par le quotidien régional Var-MatinWilliam Gomis aurait trouvé la mort dans un dramatique fait divers survenu dans la nuit de dimanche à lundi. Formé à l’AS Saint-Étienne quand Bafetimbi Gomis y jouait, le jeune défenseur de 19 ans a été tué par balle. Arrivé dans le Forez il y a cinq ans, il a disputé dix-huit matchs la saison dernière en National 3.

Les circonstances de sa mort restent pour l’instant très floues. Du côté de la direction de la formation stéphanoise, c’est encore le silence total, les dirigeants entendant certainement d’en savoir un peu plus avant de communiquer sur cette effroyable affaire. Concernant les liens de parenté entre William et Bafétimbi, les versions diffèrent.

Si le Var-Matin explique que « les deux hommes, malgré leur affection mutuelle, n’ont aucun lien de parenté direct », nos confrères de But assurent que l’attaquant d’Al Hilal Riad et le défunt sont issus de la même famille. Un communiqué du club permettra d’être bien situé sur ce dossier.

Donnez votre avis sur notre page Facebook



Vous aimerez lire aussi