Des échauf­fou­rées à Saint-Etienne avant le match

De fortes ten­sions ont débu­té jeu­di en fin d’après-midi. 2000 sup­por­ters belges sont arri­vés via Châteaucreux. Les poli­ciers sont inter­ve­nus pour cal­mer les plus ardents. Certains étaient très alcoo­li­sés et n’entendaient plus rai­son. Il a fal­lu que la police fasse usage de bombes lacry­mo­gènes pour que tout rentre dans l’ordre.

Les autres infos