Effectifs de la Police en baisse dans l’Ondaine



Cette annonce a provoqué gêne et colère chez les maires de la Vallée de l’Ondaine. Ils avaient pourtant porté une requête auprès du Premier Ministre dès 2017.

On a appris que l’antenne du commissariat du Chambon-Feugerolles allait fermer ses portes et que les effectifs allaient baisser de 10%. Dans les lignes du journal régional, Cyrille Bonnefoy, maire de La Ricamarie, s’étonne : « La situation est scandaleuse, c’est encore un affaiblissement du service public, au détriment de nos concitoyens ». Pour le Maire de Fraisse, Joseph Sotton : « Je suis outré ! Dans ma commune, j’ai énormément de cambriolages. Les gens se plaignent, signent des pétitions pour que je demande des effectifs en plus. Comment voulez-vous qu’on assure la sécurité ? Moi, si je le vois le président, je vais le secouer ». Pour Marc Petit, maire de Firminy qui a rencontré le Préfet de la Loire, Evence Richard : « Il a mesuré à quel point ce n’était pas possible, tous les maires sont concernés … ».