Elle tourne la page après avoir été abu­sée par une mai­son d’édition stéphanoise

Sandrine Fillassier nous donne de ses nou­velles après avoir été mar­quée par ses mésa­ven­tures avec Leandro De Carvalho, le patron de Lysons Editions.

En avril der­nier, nous vous avions racon­té les mésa­ven­tures de Sandrine Fillassier, abu­sée par les Editions Lysons et leur res­pon­sable Leandro De Carvalho. Pour lire l’article cli­quez ici.

L’auteur devait sor­tir son 8eme roman chez l’éditeur sté­pha­nois « C’était la pre­mière fois que j’avais la pos­si­bi­li­té de sor­tir un livre chez un édi­teur ». Ses 7 pre­miers romans ont tous été auto édités.

Devant la camé­ra de Grand Lille TV elle explique « Ce qui s’est pas­sé, c’est que j’ai eu affaire à un édi­teur peu scru­pu­leux qui m’avait fait miroi­ter des choses fan­tas­tiques…. J’ai atta­qué en jus­tice mais, pour le moment, il n’a pas il n’a pas répon­du à la mise en demeure dont il a fait l’ob­jet. Aujourd’hui, j’ai récu­pé­ré mes droits, mon livre existe, il vit, il est là ». Leandro De Carvalho n’en est pas à son pre­mier mau­vais tour, d’autres auteurs se sont plaints.

Après avoir eu le moral dans les chaus­settes, Sandrine Fillassier a, aujourd’hui, retrou­vé le sou­rire. Son roman, « Transe Mission », vient de sor­tir. Cette mau­vaise aven­ture aura quand même eu un point posi­tif, la faire connaître. A nos confrères de La Voix du Nord, elle confie : « Les com­men­taires sont posi­tifs, ça marche bien. Apparemment, ce roman était atten­du » se réjouit Sandrine Fillassier.

On lui demande des dédi­caces. Son bras de fer avec Leandro De Carvahlo, le patron (et unique employé) de Lysons édi­tions qui lui avait bri­sé son rêve, elle semble enfin l’oublier. ” J’ai pris du recul, même si ça a été dif­fi­cile de me remettre de ça”.

Lysons édi­tions existe tou­jours à Saint-Etienne, Leandro De Carvahlo a fer­mé son cabi­net de curio­si­tés dans la Galerie Dorian, et s’est lan­cé dans les for­ma­tions aux réseaux sociaux. Sa socié­té se pré­sente tou­jours comme une mai­son d’édition, mais ne pro­pose à la vente que quatre ouvrages. Tous écrits par le patron.

Regardez Sandrine Fillassier par­ler de son nou­veau roman et de ses mésa­ven­tures avec l’éditeur de Saint-Etienne sur Grand Lille TV :

Donnez votre avis sur notre page Facebook



Les autres infos