Etude de son patrimoine immobilier : Saint-Etienne Métropole bon élève

Depuis 2014, Saint-Eti­enne Métro­pole est engagée dans une ambitieuse poli­tique de tran­si­tion énergé­tique, incar­née par son Plan Cli­mat Air Energie et la démarche de Ter­ri­toire à Energie Pos­i­tive. C’est à ce titre que Saint-Eti­enne métro­pole met en place des actions per­me­t­tant de dévelop­per sa capac­ité de pro­duc­tion énergé­tique d’origine renou­ve­lable notam­ment la solar­i­sa­tion de son pat­ri­moine immo­bili­er, pro­jet unique en France de par son ampleur.

Le bureau de Saint-Eti­enne Métro­pole a adop­té ce jour, à l’unanimité, une pre­mière sélec­tion de sites ayant fait l’objet d’importantes études. Comme le site de trans­port en com­mun de l’ag­gloméra­tion stéphanoise (STAS) et de la toi­ture du stade Geof­froy Guichard, ils seront mis à dis­po­si­tion des opéra­teurs pour l’installation de cen­trales pho­to­voltaïques. 

En juil­let 2018, Saint-Eti­enne Métro­pole a pub­lié un Appel à Ini­tia­tive Privée visant à sélec­tion­ner un ou plusieurs développeurs afin qu’ils investis­sent puis exploitent à leur compte des cen­trales solaires pho­to­voltaïques en échange d’un loy­er. L’importance du pro­jet a per­mis de mobilis­er l’intérêt d’importants acteurs du secteur des cen­trales pho­to­voltaïques et deux d’entre eux ont été retenus : Greenyel­low et le groupe­ment Coopawatt/Energie Partagée/Enercoop. 

Au total, près de 150 sites ont été pré-iden­ti­fiés et réper­toriés, 150 000 m² de pan­neaux solaires, soit l’équivalent de 20 ter­rains de foot­ball, seront instal­lés. Ces instal­la­tions généreront 33 000 MWh par an d’électricité, représen­tant la con­som­ma­tion moyenne de 12 000 foy­ers hors chauffage. 

Liste des sites qui vont être mis à disposition des opérateurs : 

Les autres infos