Fake News de Valeurs Actuelles qui annonce à tort que Samuel Paty devait être sanctionné ?

Dans la presse aussi on parle d’un sujet sensible. Samuel Paty était-il sur le point d’être sanctionné par la rectrice ? Fake News de la part du journal. Valeurs actuelles annonçait samedi que : «La rectrice de l’académie des Yvelines voulait “vir“.» Et d’expliquer : « Samuel Paty sapprêtait à être sanctionné par l’académie des Yvelines pour avoir osé montrer des caricatures du prophète Mahomet, révèle une note des agents locaux du renseignement territorial. »

 

L’Education Nationale monte au créneau

 

Dans un communiqué envoyé ce dimanche soir, le ministère de l’Éducation Nationale revient sur cette déclaration : «M. Sefrioui dit que l’inspection académique serait prête à “sévir” contre M. Paty. C’est évidemment faux. Il serait absurde et paradoxal de donner crédit aux paroles de cette personne. L’institution a toujours été en soutien total à l’égard de M. Paty. À aucun moment il n’a été dit, ni même sous-entendu, ni pensé que l’institution allait “sévir” contre M. Paty.» aucun élément n’accrédite la thèse d’une menace de sanction envers Samuel Paty de la part de la rectrice d’académie.

Un nouvelle manifestation pourrait avoir lieu mercredi à Saint-Etienne

 

Au micro de TF1, l’oncle du meurtrier explique : « Il n’y a eu aucun signe. S’il y avait eu des signes de radicalisation, on aurait tout fait pour empêcher ça. Mais on n’a rien vu venir » indique l’oncle au micro de TF1. Pourtant, « l’exploitation de son téléphone saisi à proximité de son corps a permis de retrouver dans le bloc-notes le texte de la revendication, enregistré à 12h17, ainsi que la photographie de la victime décédée horodatée à 16h57 », a indiqué vendredi Jean-François Ricard, procureur général au parquet national antiterroriste au micro de la première chaîne.

Les autres infos
Les autres infos