Laëtitia Hallyday se confie sur sa nou­velle vie

Photo : cap­ture d’é­cran — Sept à huit — TF1

Dans une inter­view ce dimanche dans Sept à Huit, Laëtitia Hallyday s’est confiée suite au décès de son mari, il y a envi­ron trois ans. 

Sa nou­velle relation

Si elle qua­li­fie Johnny d’a­mour de sa vie, Laëtitia a main­te­nant refait sa vie avec un res­tau­ra­teur pari­sien, Pascal Balland. Son deuil a été com­pli­qué, elle explique “J’ai eu beau­coup de mal au départ. C’est très dif­fi­cile d’ap­prendre à aimer. On a l’im­pres­sion de trom­per son mari. On a l’im­pres­sion qu’on ne pour­ra pas aimer, qu’on ne sera pas capable d’ai­mer à nou­veau. Qu’un autre homme vous touche, que vous puis­siez ouvrir votre cœur à un autre homme, ça paraît tel­le­ment com­pli­qué, c’est ver­ti­gi­neux parce que le manque reste abys­sal. On a ten­dance à com­pa­rer alors qu’il ne faut pas comparer”.

Son deuil et celui de ses filles

Même “gué­rie”, elle explique : “J’arrive à aimer dif­fé­rem­ment. Mais Johnny est tou­jours là. La place de Johnny est encore bien pré­sente. Ce n’est pas facile. On est sou­vent un couple à trois”.

Pour ses filles, Jade et Joy, 12 et 16 ans, “Elles ont besoin de le faire vivre tous les jours, en écou­tant sa musique, en lui écri­vant des petits mots qu’elles posent encore sur son oreiller”.

La mala­die qu’elle a caché à Johnny

Le jour où Johnny Hallyday a été se faire diag­nos­ti­quer, Laëtitia lui a caché la ter­rible véri­té. Un can­cer de stade 4 qu’il lui lais­sait que trois mois à vivre. Et pour­tant, le com­bat en a duré quinze, notam­ment grâce au fait qu’elle n’a pas vou­lu lui dévoi­ler la véri­té, car elle dou­tait de lui et de l’avenir

La nuit du diag­nos­tic, elle évoque les mots de Johnny : “Dis-moi ce que c’est. Est-ce que c’est un can­cer ? Est-ce que je vais mou­rir ? Est-ce que je vais crever ?”

L’interview est à retrou­ver ici : https://www.tf1.fr/tf1/sept-a-huit/videos/laeticia-hallyday-une-nouvelle-vie-47803460.html

Les autres infos