Laëtitia Hallyday se confie sur sa nouvelle vie

Pho­to : cap­ture d’écran — Sept à huit — TF1

Dans une inter­view ce dimanche dans Sept à Huit, Laëti­tia Hal­ly­day s’est con­fiée suite au décès de son mari, il y a env­i­ron trois ans. 

Sa nou­velle rela­tion

Si elle qual­i­fie John­ny d’amour de sa vie, Laëti­tia a main­tenant refait sa vie avec un restau­ra­teur parisien, Pas­cal Bal­land. Son deuil a été com­pliqué, elle explique “J’ai eu beau­coup de mal au départ. C’est très dif­fi­cile d’ap­pren­dre à aimer. On a l’im­pres­sion de tromper son mari. On a l’im­pres­sion qu’on ne pour­ra pas aimer, qu’on ne sera pas capa­ble d’aimer à nou­veau. Qu’un autre homme vous touche, que vous puissiez ouvrir votre cœur à un autre homme, ça paraît telle­ment com­pliqué, c’est ver­tig­ineux parce que le manque reste abyssal. On a ten­dance à com­par­er alors qu’il ne faut pas com­par­er”.

Son deuil et celui de ses filles

Même “guérie”, elle explique : “J’ar­rive à aimer dif­férem­ment. Mais John­ny est tou­jours là. La place de John­ny est encore bien présente. Ce n’est pas facile. On est sou­vent un cou­ple à trois”.

Pour ses filles, Jade et Joy, 12 et 16 ans, “Elles ont besoin de le faire vivre tous les jours, en écoutant sa musique, en lui écrivant des petits mots qu’elles posent encore sur son oreiller”.

La mal­adie qu’elle a caché à John­ny

Le jour où John­ny Hal­ly­day a été se faire diag­nos­ti­quer, Laëti­tia lui a caché la ter­ri­ble vérité. Un can­cer de stade 4 qu’il lui lais­sait que trois mois à vivre. Et pour­tant, le com­bat en a duré quinze, notam­ment grâce au fait qu’elle n’a pas voulu lui dévoil­er la vérité, car elle doutait de lui et de l’avenir

La nuit du diag­nos­tic, elle évoque les mots de John­ny : “Dis-moi ce que c’est. Est-ce que c’est un can­cer ? Est-ce que je vais mourir ? Est-ce que je vais crev­er ?”

L’in­ter­view est à retrou­ver ici : https://www.tf1.fr/tf1/sept-a-huit/videos/laeticia-hallyday-une-nouvelle-vie-47803460.html

Les autres infos