Firminy : Des chat empoisonnés

Des actes de bar­ba­rie dans le quar­tier de Chazeau.

Jean-Paul Valour, conseiller muni­ci­pal d’opposition (ex FN) vient de dépo­ser une plainte auprès du Procureur de la République de Saint-Etienne pour mal­trai­tance et actes de cruau­té récurrents.

Il annonce que des chats sont régu­liè­re­ment vio­len­tés dans le quar­tier de Chazeau dans le sec­teur du che­min de Sainte-Poulette, rue de l’Abbaye et che­min du Pinay.

On a décou­vert un chat, qui venait d’être sté­ri­li­sé depuis un mois et demi, com­plè­te­ment défi­gu­ré, frap­pé vrai­sem­bla­ble­ment avec une pelle. Des bles­sures ter­ribles. Il a fal­lu eutha­na­sier cet ani­mal pour abré­ger ses souf­frances. D’autres félins aurait dis­pa­ru étran­ge­ment du jour au len­de­main. Certains ont aus­si été retrou­vés empoisonnés.

L’élu dénonce éga­le­ment cer­tains auto­mo­bi­listes qui ne font rien pour évi­ter les félins et les écrasent délibérément.

Jean-Paul Valour rap­pelle que l’association « Amis Chats de Saint-Etienne » a signé une conven­tion avec la mai­rie de Firminy. Elle a mis en place une cam­pagne de sté­ri­li­sa­tion des chats errants du quar­tier. Ils sont remis en liber­té ensuite comme la légis­la­tion l’exige.

L’élu en a assez « d’actes bar­bares ». Il a déci­dé de réagir et a dépo­sé plainte auprès du Procureur de la République de Saint-Etienne. Il a éga­le­ment trans­mis un dos­sier com­plet à la fon­da­tion Brigitte Bardot. Le maire de Firminy a aus­si été mis au cou­rant par courrier.

 

Les autres infos