Foire de Saint-Etienne : I love London

Du 20 au 30 sep­tem­bre 2019, Saint-Eti­enne accueille une nou­velle édi­tion de la Foire Inter­na­tionale sous une nou­velle for­mule. Cette année, de nom­breuses nou­veautés vont sur­pren­dre les stéphanois. La ville de Lon­dres sera à l’honneur avec une expo­si­tion exceptionnelle.

La Foire 2019 à Saint-Eti­enne va vous pro­pos­er une expo­si­tion So British et vous immerg­era dans les quartiers emblé­ma­tiques de la cap­i­tale anglaise. Instal­lée sur 1200 m², cette expo­si­tion abor­de les grands thèmes représen­tat­ifs de Londres : 

la monar­chie par­lemen­taire et l’incontournable famille royale mais aus­si le Lon­dres médié­val,
la révo­lu­tion cul­turelle et sociale du Swing­ing Lon­don sans oubli­er la cul­ture punk et les bou­tiques hautes en couleurs des quartiers branchés. Décors recon­sti­tués et ambiances sonores, pièces de col­lec­tions, pan­neaux didac­tiques et mis­es en scène soignées, belles mécaniques, séries TV et films cultes, parvien­dront, c’est cer­tain, à vous plonger au cœur de Lon­dres. Du Tow­er bridge au 10 Down­ing Street en pas­sant par Cam­den, Abbey Road ou Not­ting Hill, c’est une balade inter­ac­tive qui vous est pro­posée. L’occasion pour cha­cun de se met­tre en scène grâce aux nom­breux espaces dédiés aux self­ies… bus à impéri­ale, cultissime pas­sage pié­ton d’Abbey Road… ain­si que deux trônes roy­aux acces­si­bles à tous ! 

L’histoire et les légen­des du Lon­dres médiéval

La tour de Londres

La Tour de Lon­dres. Cof­fre-fort des Joy­aux de la Couronne bri­tan­nique et aujourd’hui musée mul­ti thème, cette place forte s’élevant sur la rive nord de la Tamise fut suc­ces­sive­ment rési­dence royale, red­outable prison d’État dont nul (ou presque) ne pou­vait s’échapper. La mise en scène retrace l’histoire de la Tour à par­tir de Guil­laume le Con­quérant jusqu’à la fin trag­ique d’Anne Boleyn, en pas­sant par la guerre des Deux- Roses. 

Présen­ta­tion de la Foire de Saint-Eti­enne 2019 en vidéo :

Dès votre entrée la mise en scène vous plonge dans l’ambiance ! 

Vu aéri­enne de la tour de Londres

Côté sonore, les croasse­ments lugubres des cor­beaux de la Tour don­nent le fris­son. Selon la légende, leur déser­tion des lieux entraîn­erait la dis­pari­tion du roy­aume. Assignés à rési­dence par décret roy­al depuis plus de trois siè­cles (pour éviter qu’ils ne filent à l’anglaise, leurs ailes étaient rognées), ces gar­di­ens sont aujourd’hui autorisés à tournoy­er aux alen­tours. Le roy­aume tombera-t-il ? Affaire à suiv­re… Côté décors et tableaux, les points d’intérêt et de dis­trac­tion sont nom­breux : sculp­ture de Beefeater recon­naiss­able à son uni­forme rouge et bleu et son cha­peau rond ; his­toire de la “Bloody Tow­er“ à sus- citer l’effroi, tête de mort à l’appui ; réc­it de la mys­térieuse dis­pari­tion d’Edouard V et de son frère (les princes de la Tour) prob­a­ble­ment assas­s­inés par les sbires de leur oncle, le ter­ri­ble Richard III… 

Sans oubli­er la libre inter­pré­ta­tion de la White Tow­er en ani­ma­tion cen­trale. Trô­nant au milieu de la salle, cette struc­ture de plus de 5 mètres de haut réserve une scéno­gra­phie rap­pelant que la Tour de Lon­dres fut le lieu de nom­breuses exé­cu­tions. L’expo 2019 de la Foire de Saint-Eti­enne abor­de le fonc­tion­nement de la monar­chie par­lemen­taire bri­tan­nique de façon ludique, avec des décors qui invi­tent les vis­i­teurs à se met­tre en scène autour des lieux de pou­voir et des mon­u­ments incontournables. 

Le 10 Down­ing Street

Le 10 Down­ing Street

Por­tant le nom de son pro­mo­teur, Sir Georges Down­ing, la rue est située à quelques min­utes à pied du Par­lement. Elle abrite, entre autres, le bureau et la rési­dence offi­cielle du Pre­mier Min­istre depuis près de trois siè­cles. Sa façade et sa très médi­a­tique porte blind­ée sont con­nues dans le monde entier. A deux pas, la sil­hou­ette d’un Dou­ble-Deck­er, bus emblé­ma­tique de Lon­dres vous attend pour des pho­tos mémorables avec en toile de fond la sky­line londonienne. 

Le Palais de Buckingham

Le Palais de Buckingham

Côté scéno­gra­phie, l’espace roy­al déroule le tapis rouge : l’entrée est gardée par la réplique de deux sol­dats de la Garde Royale devant leur guérite. Dans l’espace, le siège de Sa Majesté n’attend que vous sur son estrade. Prof­itez-en pour jouer les princess­es ou les monar­ques en pho­to ! Côté décou­verte : décou­vrez toute une série de pièces com­mé­mora­tives com­mandées par Buchk­ing­ham dont l’assiette éditée à l’occasion de la nais­sance du troisième enfant de Kate et William, le prince Louis, des répliques de bijoux dont le célèbre col­lier per­les et saphir de Lady Diana, la bague de fiançailles de Meghan et la petite couronne de la reine Victoria… 

Le Swing­ing Lon­don : musique, mode et cinéma

Les Bea­t­les

L Le Swing­ing Lon­don  a été une véri­ta­ble révo­lu­tion cul­turelle et sociale.
On pour­rait le qual­i­fi­er de mai 68 à l’anglaise. En effet, les années 60–70 ont vu s’affirmer une jeunesse dont les aspi­ra­tions étaient aux antipodes des principes et des usages très cod­i­fiés de l’aristocratie bri­tan­nique.
Comme tout mou­ve­ment, la pop cul­ture avait ses lieux. Pour les ado­les­cents de l’époque, CARNABY était “the place to be”. Selon la légende, elle était l’une des rues préférées des Stones. 

L’exposition fait revivre la “street” avec les décors de ses deux bou­tiques : Mary’s shop, clin d’oeil à Mary Quant qui a révo­lu­tion­né la mode et libéré le corps de la femme avec la créa­tion de la “mini-skirt” et la Paul’s music shop où sont exposés tourne-dis­ques et vinyles des années 60–70. À quelques pas, le scoot­er d’un Mod’s rap­pelle la ques­tion qua­si-exis­ten­tielle que se posaient les jeunes anglais dans les années 1960 : faut-il être “Mod’s ou Rock­ers” ? A cette époque, les deux courants s’opposaient par­fois de façon vio­lente. Mais peu impor­tait le
style, l’essentiel était d’être quelque chose et d’exister ! Un épisode de l’histoire à retrou­ver avec Quadrophe­nia, film bri­tan­nique de Franc Rod­dam, inspiré du con­cept-album du groupe de rock bri­tan­nique The Who. 

Les con­certs de la Foire Inter­na­tionale de Saint-Etienne

  • Jeu­di 26 sep­tem­bre à 16h :

CLIMAX (pop rock) 

C’est l’histoire de 4 amis de col­lège, qui un jour ont décidé de mon­ter un groupe… Aujourd’hui, CLIMAX enchaî­nent les con­certs. Entrez dans leur univers, venez décou­vrir en live leur rock brut et alter­natif. Une énergie explo­sive com­mu­nica­tive, à partager absolument ! 

  • Same­di 28 sep­tem­bre à 16h :

AN’OM (urbain)
Avec plus d’1 mil­lion d’écoutes en ligne, près d’1 mil­lion de vues YouTube, 

les titres de ce jeune tal­ent de Saint-Eti­enne sont en train de s’exporter partout en France ! AN’OM, c’est un flow qui n’a rien à envi­er à BIGFLO & OLI, des textes soignés et des sonorités orig­i­nales entre le rap et l’électro. 

  • Dimanche 29 sep­tem­bre à 16h :

BLUE TOMORROW (Rock) 

Ils ont fait danser des mil­liers de Stéphanois sur la grande scène de l’Hôtel de Ville lors de la fête de la musique ! Ces 4 tal­ents délivrent des sonorités rock qui rap­pel­lent celles de Green Day. Con­certs, fes­ti­vals et récom­pens­es sont à leur act­if ! Prof­itez d’une ses­sion live avec au pro­gramme, repris­es entraî­nantes et com­po­si­tions orig­i­nales issues de leur album “End­less Roads”. 

Les ani­ma­tions de la Foire Inter­na­tionale de Saint-Etienne

SUPER HÉROES PARTY : Bat­man, Spi­der­man et Won­der Woman seront présents toute la journée.
Ne ratez pas ce rendez-vous ! 

ATELIER COIFFURE ET MAQUILLAGE au Hall C.

Toute la journée et ce n’est que pour les enfants ! 

ESPACE LEGO au Hall B 

Tout un espace con­sacré à l’univers de la fameuse petite brique LEGO. Lais­sez par­ler votre imag­i­na­tion et par­ticipez à la con­struc­tion du Tow­er Bridge. 

Défilé de mode le Mar­di 24 sep­tem­bre à 15h30 et 20h00 (sur invi­ta­tion) au Hall C 

Les deux défilés de mode organ­isés à l’occasion de la Journée de la Femme dévoileront les ten­dances de la prochaine sai­son. Retrou­vez vos enseignes préférées : Annie Derail, Atol Gre­nier Lizon, Dalery, Slipis­si­mo, Taboo, Ann Chauss, Un temps d’avance, les Iléades, Melo­cot­ton, Une heure pour soi, Au roi de cœur, Women Dept, Seyann’art, Sébastien Couturier,Casual, Bou­tique Escanez, Body­hit Club … 

Shows coif­fure le ven­dre­di 27 sep­tem­bre à 19h et dimanche 29 sep­tem­bre à 15h30 au Hall C

Deux Show coif­fure au pro­gramme égale­ment dans le Hall C. Hair­gum et La Mai­son de la Coif­fure s’associent pour pro­pos­er autour de la thé­ma­tique de Lon­dres des shows avec coupes et coif­fures en direct. 

Les noc­turnes

Mar­di 24 et ven­dre­di 27 sep­tem­bre, After Work dès 18h avec entrée gra­tu­ite à la Foire ! 

Prof­itez des noc­turnes entre amis ou en famille pour vis­iter, se restau­r­er et s’amuser 



Les autres infos