Frais bancaires : même pour les morts !

L’UFC Que Choisir publie une étude édifiante sur les frais bancaires de succession qui rapportent chaque année 150 millions d’euros aux banques. 

L’étude, publiée à quelques jours de la Toussaint, pointe du doigt le manque de transparence, des tarifs en hausse et d’énormes disparités entre les établissements bancaires.

Il apparait même que certains services gratuits pour les vivants deviennent payants pour les morts.

Quand on casse sa pipe, on casse aussi sa tirelire

Pour clore un compte, il faut débourser en moyenne 233 euros, soit deux à trois fois plus que dans les autres pays européens.

Et effectuer un virement du compte d’un défunt vers un autre, coûte 145 euros s’ils ne sont pas dans la même banque.

 

Image d’illustration : Pixabay

Les autres infos
Les autres infos