Gaël Perdriau réagit après les 10 policiers blessés à Saint-Etienne

Les syndicats de policiers nationaux manifestent aujourd’hui dans toutes les villes de France.

3 véhicules endommagés et 10 policiers blessés pour un refus de se soumettre à un contrôle routier au niveau de la rue Gustave Nadeaud à Saint-Etienne. Le chauffard a été poursuivi dans la nuit de lundi à mardi jusque dans le boulevard de la Palle à Montchovet. Il a été mis en garde à vue. Suite à cette arrestation, Gaël Perdriau, Maire de Saint-Etienne a voulu réagir énergiquement.

Voici son courrier :

« Les trafics de stupéfiants sont un fléau qui gangrènent nos sociétés.

Aujourd’hui trop de familles sont touchées et aucun territoire n’est épargné.

Une lutte sans merci doit être menée, avec des moyens à la mesure de ce problème de sécurité et de santé publiques, qui relèvent des prérogatives de l’État.

A Saint-Étienne, je tiens à saluer le professionnalisme et la détermination des forces de police nationale et des magistrats qui mènent un travail minutieux et compliqué afin de démanteler les réseaux souterrains de cette économie parallèle.

Ils savent pouvoir compter sur les moyens de la ville de Saint-Étienne mis à leur disposition.

Je pense entre autres à la vidéosurveillance que nous n’avons eu de cesse de développer depuis 2014, tout en augmentant les effectifs de police municipale de plus de 60 %.

Je m’interroge, en revanche, sur la volonté réelle du gouvernement de lutter  contre les trafiquants en ne donnant pas, sur le terrain,  les moyens indispensables notamment logistiques, pour mener une action efficace afin d’améliorer la sécurité publique.

Les syndicats de policiers nationaux en manifestant aujourd’hui dans toutes les villes de France et bien entendu à Saint-Étienne, abondent dans ce sens. Ils demandent aussi une plus grande fermeté dans les décisions de justice. Je les rejoins dans la nécessité d’avoir une justice intransigeante avec des sanctions exemplaires.

Ils ont tout mon soutien. Je veux également ici l’apporter aux policiers blessés lors d’une course-poursuite, cette nuit, cours Gustave Nadaud qui, par leur sang froid et leur courage, ont permis l’arrestation du chauffard.

Dès le 18 janvier prochain, en tant que maire de Saint-Etienne et coprésident de la commission sécurité de France Urbaine, j’aborderai ces sujets de sécurité publique, lors d’un rendez-vous avec le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb ».