NOUVEAUTÉ: Galerie de l’espace Monthieu

Avec ces nou­velles enseignes, les 600 000 habi­tants du bas­sin sté­pha­nois peuvent faire leurs achats à Saint-Etienne

Ici les com­mer­çants sont aux anges. L’objectif de vente a été dépas­sé et tout le monde a le sou­rire. Plus de 20 000 visi­teurs sont venus same­di der­nier. Cette nou­velle gale­rie est plus grande et plus spa­cieuse. Les pre­mières bou­tiques se sont ins­tal­lées le 8 novembre, d’autres un mois après. Il reste des empla­ce­ments vides qui sont actuel­le­ment occu­pés par des bou­tiques éphé­mères de Noël. Ce sont, au total, une ving­taine de nou­velles enseignes qui rendent la gale­rie espace Monthieu attrac­tive. Dans ces nou­velles bou­tiques : « Paradisia », un res­to qui pro­pose des jus de fruits, des légumes et des wraps. Une enseigne qui se veut bonne pour la san­té de ses clients. Paradisia est connue des sté­pha­nois puisqu’une bou­tique se trouve aus­si au centre com­mer­cial  Centre Deux,  et une autre en plein centre de Saint-Etienne, à côté de l’Hôtel de Ville.

La Fnac, qui est ins­tal­lée dans la gale­rie depuis le mois de juin, a dépas­sé ses objec­tifs de vente et l’enseigne cultu­relle et high-tech fait le plein chaque jour.

Du côté de la marque alle­mande « New-Yorker », le maga­sin de prêt-à-por­ter est tou­jours bon­dé. Il faut dire que cette enseigne pro­pose des vête­ments à por­tée de toute bourse avec une cer­taine qua­li­té pour les clients femmes et hommes.

Finalement le com­merce sur inter­net ne fait pas trop de mal aux bou­tiques phy­siques. Sachant que la Fnac pro­pose un ser­vice qui per­met de com­man­der en ligne et de venir cher­cher son achat en maga­sin. Ça per­met de faire venir le client. Cette méthode pro­fite aus­si à la gale­rie marchande.

Avec ces nou­velles enseignes, les 600 000 habi­tants du bas­sin sté­pha­nois peuvent faire leurs achats à Saint-Etienne plu­tôt que de fuir la ville et ache­ter ailleurs, en  dehors de la ville. C’est bon pour l’économie locale.

Quelques pho­tos de la galerie:

 

©Photos Le Progrès

Les autres infos